Le dernier épisode d’Harmonie Heroes saison 2 est disponible !

 

Conditions exceptionnelles 

Dans le cadre de la web-série Harmonie Heroes, Estelle Denis, animatrice télé et Stéphane Diagana, Champion du Monde du 400 m haies, ont accepté de relever le défi de courir un semi-marathon les yeux bandés avec un guide. Initialement prévu sur l’Harmonie Mutuelle Semi de Paris, qui devait avoir lieu le 1er mars, ils devront finalement relever ce challenge dans des conditions particulières : relai virtuel, itinéraires « maison » proches de leurs domiciles respectifs, encouragements par oreillette… Un clap de fin pas comme les autres pour cette seconde saison.
Animée par le jeune champion de para-natation Théo Curin, la web-série Harmonie Heroes, qui a connu un vif succès lors de la première saison avec plus de 8 millions de vues, a pour objectif de valoriser les athlètes et la pratique handisport.

Lors des 3 premiers épisodes, les caméras d’Harmonie Heroes avaient suivi les protagonistes lors de leurs différentes séances d’entraînement en salle et en extérieur, « coachés » pendant plus de 2 mois par Emeric Chattey, guide expert qui accompagne des champions déficients visuels.
 

Episode final

Pour l’épisode final, ils devront appréhender leurs craintes dans des environnements et sur des parcours totalement différents. Afin qu’Estelle et Stéphane puissent relever le défi en toute sécurité et dans le respect des règles sanitaires en vigueur, chacun s’élancera sur un itinéraire proche de chez lui. Estelle, toujours guidée par Emeric Chattey, prendra son départ dans la campagne en Eure-et-Loir (zone verte la plus proche de chez elle), Stéphane, quant à lui, sera guidé par son fils de 16 ans – qui devra s’improviser guide pour l’occasion – sur les routes des Alpes-Maritimes autour d’Antibes. Solidaire des 2 coureurs, Théo animera le programme depuis Vichy et dans une situation inédite : il parcourra les 21 kms en fauteuil de course, une grande première pour lui !
 

Théo Curin : « Étant aux premières loges, j’ai pu vivre au plus près les différentes appréhensions d’Estelle et Stéphane et découvrir comment, chacun à leur manière, ont su dépasser les difficultés. J’ai été impressionné par la vitesse à laquelle ils se sont adaptés et je leur fais entièrement confiance pour s’accommoder de ce changement de programme et de ces nouvelles conditions de course. Je serai virtuellement à leurs côtés et ne manquerai pas de les encourager tout au long de leur parcours, en étant moi-même en plein effort sur mon fauteuil… »

 

Estelle Denis : « Très heureuse d’aller au bout de ce défi dans lequel j’ai souhaité m’engager ! J’ai beaucoup appréhendé ce moment mais je me sens désormais prête. J’ai la chance malgré les circonstances de pouvoir courir avec Emeric, mon guide en qui j’ai toute confiance. Je sais que je peux courir en me fiant uniquement à mes sensations et à sa voix. »

 

Stéphane Diagana : « Très curieuse sensation que de se retrouver dépourvu de la vue pour courir ! L’absence de ce senssi important renforce très vite la présence des autres. Lors des premiers entraînements en salle, je me suis retrouvé dans un environnement confortable assez rassurant, et cela s’est plutôt bien passé, mais lors du 2ème entraînement en extérieur c’était une toute autre histoire. J’avais beau savoir que j’étais en sécurité sur les trottoirs avec mon guide, le bruit très présent des voitures, auquel je ne prête pas autant d’attention d’habitude, était assez effrayant au début. Il m’a fallu du temps pour me convaincre que tout allait bien ! L’aventure m’attend avec une dimension nouvelle, puisque j’aurai finalement mon fils Djibril pour guide. Bien que cette expérience soit inédite pour lui, je suis sûr qu’il trouvera les ressources pour me mettre en confiance ».

 

Emeric Chattey : « Au fur et à mesure des entraînements Stéphane et Estelle n’ont pas réagi de la même manière. Stéphane était très à l’aise en salle et beaucoup moins lors des entraînements en extérieur, alors qu’avec Estelle il s’est passé l’inverse. Je la sentais beaucoup plus relâchée en extérieur alors qu’elle était plus sur la retenue en salle. Cela nous a demandé à tous un temps adaptation. Je suis très curieux de voir comment Stéphane va réagir avec son nouveau guide… Cela va être plus compliqué que prévu pour lui. »

 

 
Retrouvez tous les épisodes : www.harmonie-heroes.fr

Contact Presse : Anne Bayard | anne@bayard-unlimited.com | 06 63 61 26 51