HANDIFLY EURO CHALLENGE DE BONDUES


 
 

Nous nous sommes rendus, le jeudi 22 septembre 2016, à l’aérodrome de Lille-Bondues qui accueillait, en exclusivité mondiale, le Handifly Euro Challenge HFEC organisé par la Fédération Française de Parachutisme. Il s’agissait de la première compétition internationale de parachutisme dédiée aux personnes en situation de handicap. Les conditions climatiques ce jour-là étaient idéales pour la pratique de ce sport !

Une première mondiale

Durant quatre jours de compétition, jusqu’à 200 personnes et 36 compétiteurs ont investi l’aérodrome de Lille-Bondues et la soufflerie de Lesquin pour réaliser des sauts en tandem, des vols ascensionnels et en soufflerie. Ce challenge unique en son genre, a permis aux parachutistes handisport européens de pouvoir concourir dans des conditions de pratique optimales.

Présentation du Handifly Euro Challenge

Alors que la pratique du Handifly est aujourd’hui très limitée en dehors du territoire français, la Fédération Française de Parachutisme souhaite, par l’organisation d’un évènement d’envergure européenne, inciter d’autres fédérations et structures à développer cette pratique. En plus de formations dispensées pour devenir moniteur tandem qualité handisport, des présentations et démonstrations de Handifly ont été organisées. L’événement a également une dimension citoyenne. Il accueille des adolescents français valides accompagnés par des organismes sociaux des quartiers sensibles (QPV) ou issus des zones de revitalisation rurale (ZRR) pour échanger avec les personnes en situation de handicap sur les problématiques d’inclusion sociale. Le terme «Challenge» souligne l’originalité de cet évènement qui n’est pas simplement une compétition sportive mais également un moment de transmission et de coopération entre les différents pays.

 

Handifly2

 

Des parachutistes venus de toute l’Europe, et au-delà  !

Une cinquantaine de compétiteurs s’est rassemblée sur l’aérodrome de Lille-Bondues, dont de nombreux étrangers. Au total, 13 nations sont venues partager les valeurs du parachutisme et du handisport : Bulgarie, Croatie, Italie, Belgique, Allemagne, Grèce, Portugal, Pologne, France, Russie, Biélorussie, Angleterre et USA. C’était l’occasion pour eux de présenter leur matériel en compagnie d’équipementiers et de pouvoir échanger sur leur fabrication et utilisation. Un point d’avancée important pour la pratique de ce sport.

Les disciplines sportives du parachutisme Handisport (Handifly)

Saut en parachute tandem

Il s’agit de la discipline la plus répandue car la plus facile à mettre en œuvre. La personne en situation de handicap se retrouve en tandem avec son moniteur, neutre, et larguée dans le ciel par un avion. Le but est alors de réaliser des figures et d’assurer un atterrissage précis. Le rôle du moniteur valide est fondamental pour la sécurité de ce tandem.

Matériel nécessaire

La combinaison Handifly est nécessaire afin de relier les jambes de la personne à mobilité réduite à celles du moniteur pendant la chute libre et d’immobiliser les jambes en hauteur pendant la phase d’atterrissage. Le fait de pouvoir maintenir les jambes est un gage indispensable de stabilité du tandem pendant la chute libre et de sécurité durant l’atterrissage. Le Skybag* permet un atterissage en douceur en parachutisme, notamment dans les situations de faible vent. Ce dispositif n’est pas encore utilisé en situation car il est en cours de développement.

 


« AU TOTAL, CE SONT 13 NATIONS QUI SONT VENUES PARTAGER LES VALEURS DU PARACHUTISME ET DU HANDISPORT »


 

Vol ascencionnel tandem

Le vol ascensionnel en tandem est réalisé grâce à un chariot tracté par un véhicule ou un treuil au sol. Le parachutiste va être amené à une hauteur maximale puis le câble de traction sera libéré et déclenchera le début du vol. Le pilotage s’effectue par le compétiteur handisport sous contrôle d’un moniteur valide.

Matériel nécessaire

Un chariot Handifly (en version biplace ou monoplace) est indispensable pour les vols en ascensionnel. L’envol nécessite l’utilisation d’une voile ascensionnelle biplace spécifique.

Le vol en soufflerie

La soufflerie représente une opportunité prodigieuse pour découvrir le plaisir incomparable déclenché par les sensations d’un vol en solo. Elle n’en est pas moins sans risque pour le compétiteur qui peut être violemment projeté sur les parois. La maîtrise de son corps et de l’espace est importante puisqu’il faut réaliser des figures, porté par le souffle de puissants moteurs. La vitesse artificielle du vent peut aller jusqu’à 250 km/h. Dans ces conditions, le parachutiste se retrouve seul en chute libre simulée mais avec l’assistance d’un moniteur.

Matériel nécessaire

La combinaison Handifly peut également être utilisée en soufflerie. Il faut noter qu’une évaluation médicale obligatoire est réalisée par un médecin, au cas par cas, afin de préserver la sécurité de la personne handicapée et de son tandem. Grâce à ces journées, des handi parachutistes, des parachutistes confirmés ainsi que des membres des équipes de France de parachutisme ont pu se rencontrer dans une compétition de haut niveau.

 

Handifly

 

Voici les résultats des 10 premiers au classement général 

1

RUSSIE : Sergei ANDREEV

24.86 pts

2

RUSSIE : GRABOV Leonid

27.28 pts

3

FRANCE : Véronique NAVARRON

Ecole Française de Parachutisme Lille-Bondues

30.46 pts

4

FRANCE : Jean-Michel PICARDA
Ecole Française de Parachutisme Lille-Bondues

35.85 pts

5

RUSSIE : Viktoriia BORKANNIKOVA

37.69 pts

6

RUSSIE : Ksenia BEZUGLOVA

38.35 pts

7

FRANCE : Hayette DJENNANE
Para Club les Ailes du Noyonnais

46.09 pts

8

FRANCE : Hayri SIMSEK
Centre Ecole de parachutisme de Cahors

46.75 pts

9

FRANCE : Yann NOUARD
EPS du Bassin d’Arcachon

53.14 pts

10

ITALIE : Andrea VACCA

54.82 pts

 

NICOLE DUMAZY
DIRECTRICE ADJOINTE

A propos de Hacavie

Pour toutes demandes d'informations, de conseils, d'aménagements ou autres, utiliser la page de contact et non les commentaires : Contact & Assistance