Conducteurs et passagers handicapés : ça roule…. avec ou sans Crit’air

« La nasse se resserre un peu plus sur les véhicules les plus polluants. Depuis le 1er juillet, la circulation dans Paris intra-muros, une zone à circulation restreinte (ZCR), est strictement interdite à ceux n’ayant pas de vignette Crit’air apposée sur le pare-brise, sous peine d’amende. Jusqu’alors, les forces de l’ordre ne verbalisaient pas les contrevenants. Désormais, ces derniers s’exposent à à payer 68 €. »

« Ce certificat qualité de l’air est un autocollant sécurisé, à coller sur le pare-brise du véhicule. Il indique sa classe environnementale, en fonction de ses émissions de polluants atmosphériques. Il existe six classes différentes – de 0 à 5, du plus au moins polluant. »

« Des règles particulières s’appliquent toutefois aux titulaires de la carte européenne de stationnement ou la nouvelle carte mobilité inclusion (CMI). « L’accès à la ZCR ne peut être interdit (…) aux véhicules portant une carte de stationnement pour personnes handicapées », précise le décret n°2016-847 du 28 juin 2016. Mais « l’apposition d’un certificat qualité reste obligatoire même pour les véhicules et les usages qui bénéficient de dérogations aux restrictions des ZCR ou à celles liées à la circulation différenciée », précise le ministère du Développement durable. »

Source : www.faire-face.fr

index

A propos de Yann Bertel