L’EHPAD de demain

Cet article fait suite à celui de La Lettre d’Hacavie n°97 de Juillet/Août/Septembre 2014 sur le Concept Room 1 et 2 axés sur la chambre d’hôpital de demain que vous pouvez retrouver sur : http://www.hacavie.com/accessibilitee/prive/articles/le-concept-room/

Le concept Room 3 s’oriente sur l’autonomie des personnes en Établissement d’Hébergement pour Personnes Âgées Dépendantes (EHPAD)et porte sur la modularité des espaces, des produits et des services s’adaptant aux pathologies, aux goûts et envies des résidents tout en respectant les besoins des soignants. Le projet porte sur le fait de concevoir une chambre qui pour la première fois s’adapterait à la personne et non l’inverse. L’inauguration  a eu lieu le 4 décembre 2014, dans le Hall de Lille Grand Palais. Hacavie était conviée pour cet événement.

 
 

La chambre évolutive

A été conçue sur une surface de 23 mètres carrés (salle de bain comprise) afin que le résident puisse se sentir chez lui, en toute sécurité, et recevoir des visites s’il le veut. Elle est dotée :

  • d’une paroi opacifiante et mobile entre les coins nuit et réception autorisant un espace facilement modulable, tant en termes de mobilier que de décoration ou encore d’équipement médical,
  • d’une penderie dont la nouveauté consiste à faire passer devant une barre de maintien afin de s’y appuyer lorsque l’on y cherche des vêtements. L’accès aux vêtements est facilitée par des caissons automatisés en partie haute (hauteur souvent inacessible) qui descendent et par des cintres que l’on peut aisément tirer vers soi,
  • d’un coin bureau muni d’un plan de travail à hauteur variable et d’un écran TV suceptible de servir d’ordinateur en relai de la tablette en chambre,
  • d’une main courante continue facilitant le déplacement autonome de la personne âgée sans utiliser le déambulateur ou le fauteuil roulant, ce qui représente un gain de place et de temps pour le personnel soignant souvent sollicité pour ces déplacements,
  • d’une salle de bain accessible à tous parcourue d’une main courante et disposant d’une vasque à hauteur réglable automatisée en matériaux polyester dont le toucher est à température ambiante. Dans l’espace douche, il est possible d’installer un siège amovible équipé lui aussi d’une barre de maintien se présentant comme un porte-savon. La robinetterie est équipée de sécurité anti-brûlure. Les mitigeurs ont été pensés à la fois pour maîtriser la prolifération bactérienne mais également pour favoriser les économies d’eau et d’énergie,
  • d’un tapis de sol intelligent et connecté, couplé à un système d’alerte et de suivi de comportements anormaux. Le système est installé sous le revêtement de sol, assurant une parfaite discrétion. Ces capteurs ainsi placés détectent les éventuelles chutes d’un résident. Ils sont connectés à une carte électronique qui traite le signal d’un mouvement du résident. La connection est alors directement reliée avec le système d’alerte, grâce à l’envoi d’un signal immédiat. Outre la détection des chutes, ce système intelligent mémorise les activités diurnes et nocturnes du résident, ainsi que les entrées et sorties de chambre. Ces données sont accessibles sur l’interface soignant de la tablette tactile de la chambre. Elles peuvent également être consultées sur ordinateur et sur smartphone.
  •  d’éclairages et une domotique sur mesure. Afin d’éviter des chutes à cause de mauvais éclairages, 4 scénarios d’éclairage ont été imaginés :
        • un scénario de lumière d’ambiance recréant la lumière du jour et de la nuit,
        • un scénario de soins illuminant tout le lit du résident sans l’éblouir,
        • un scénario d’urgence éclairant alors en rouge la lampe de chevet, pendant que s’allument (si cela a lieu la nuit) tous les éclairages de la pièce, ainsi que la barre de seuil de la sortie de chambre. Cela a été pensé de façon à pouvoir alerter les personnes sourdes qui ne pourraient percevoir l’alarme sonore,
        • un scénario nuit, éclairant le cheminement pour aller jusqu’à la salle de bain ainsi qu’un bandeau led sur le WC et la vasque du lavabo.

Silver concept

  • d’un rail en H utile à plusieurs applications. Deux innovations majeures, la première consiste à pouvoir rendre invisible ce système, s’il n’a pas d’utilité pour le résident accueilli. Pour ce faire des caches de la même couleur que le mur viennent très facilement se clipser sur les bandeaux muraux, très fins, pour une discrétion totale. Concernant l’axe mobile et le modèle de transfert, ils se rangent respectivement dans un coffrage réalisé au-dessus de la penderie et dans l’un des placards de celle-ci (où se trouve une prise pour en recharger la batterie). La deuxième innovation était l’idée de pouvoir profiter de cet équipement pour offrir plus qu’un rail de transfert traditionnel, en trouvant un intermédiaire pour le résident entre sa canne et ce rail de transfert en chambre. En effet, un système de guidon fixé sur un axe rigide sert de relai au déambulateur en chambre. Ainsi, le résident utilise ce guidon comme point d’appui pour marcher seul dans toute sa chambre, assurant ainsi une parfaite complémentarité à la main courante continue qui longe tous les murs de la pièce.
  • d’une tablette tactile. En termes de communication, la tablette permet aux résidents de discuter très facilement avec leurs proches (par exemple via webcam), mais aussi avec les autres résidents, via un réseau social interne à l’établissement. Grâce à ce logiciel, ils échangent sur leurs goûts ou encore proposent des activités en y invitant les autres participants. En terme de divertissement, la tablette offre des supports différents pour s’adapter au mieux aux goûts de tous : TV, radio, lecture, jeux de stimulation cognitive… Elle permet aussi de jouer en réseau avec d’autres résidents qui seraient, eux, sur la table tactile de la salle d’animation (voir ci-après). Ils ont  ainsi accès aux menus proposés, au programme d’activités de l’EHPAD…Revêtue d’une housse de protection en textile anti-dérapante, elle peut être commandée par l’intermédiaire de petites cartes ressemblant à des cartes à jouer (rappelant des codes familiers) que l’on vient poser sur la tablette.
  • d’un lit et de ses accessoires (tête de lit, table de chevet, table à manger au lit). Ce lit sur roulettes avec freins, équipé de barrières, descend à 20 cm du sol pour éviter les dommages causés par d’éventuelles chutes et se met en position haute pour faciliter les soins, certaines parties peuvent être équipées pour la prévention des escarres et procurer un plus grand confort. Un panneau tête de lit que l’on peut glisser sur la paroi murale est équipé d’un bandeau supérieur contenant un éclairage de soins et d’une sonorisation adaptée diffusant le son de la télévision dans une bulle autour du résident, sans gêner les résidents voisins. La table à manger au lit a été conçue de manière à venir envelopper la table de chevet, offrant ainsi un gain de place. Les textiles du lit sont lavables à 90° et certifiés non feu MA ; ils ont subi un traitement anti-bactérien et un traitement spécial qui absorbe les mauvaises odeurs. Le choix d’installer une couette, produit confortable, facile d’entretien optimise l’entretien du lit.
  • d’un fauteuil-chaise roulant avec un mode d’avancement avec les pieds (déplacement podal) destiné aux personnes âgées qui ont peu de force dans les bras. Lorsqu’il est à l’arrêt, un léger basculement est possible (mode rocking-chair) permettant un changement de position et d’avantage de confort. Ce fauteuil-chaise permet également d’être poussé par le personnel soignant.

silver concept2

 
 

Une zone de services multifonctions

Il s’agit d’un local adaptable unique destiné aux commerçants proposant différents services (coiffeur, librairie, fleuriste, local associatif…) utilisé à tour de rôle dans la semaine. On assure ainsi en un minimum d’espace, une continuité de services, grâce à :

  • un mobilier adaptable,
  • une vitrine animée qui permet, grâce à des écrans TV, d’annoncer le service du jour de façon très visible et en étant très simple d’utilisation pour le commerçant,
  • une bibliothèque connectée,
  • un triporteur à l’usage des commerçants pour monter les services aux chambres.

 
 

Une salle d’animation conviviale et modulable

Cet espace est un lieu de vie modulaire et ouvert sur l’extérieur qui permet de passer de sous-espaces à un seul grand ensemble. Trois espaces sont ainsi identifiables :

  • un coin numérique, doté d’un écran «support à l’animation» équipé d’une table tactile servant de support d’animation à des activités variées : il est possible de consulter des cartes géographiques, pour susciter par exemple l’échange sur un quartier, une ville etc.. Des jeux de stimulation cognitive et d’exercices pour stimuler l’usage des mains sont également proposés (par exemple, réaliser un puzzle en plaçant les pièces correctement sur un cadre). La table tacticle du Silver Concept a été particulièrement travaillée de sorte à créer du lien entre les gens. Une application de jeux de quizz permet de faire jouer ensemble des résidents sur des questions portant sur l’histoire, la géographie, les particularités du patois régional… Et au delà du jeu entre les personnes présentes, il est possible de partager la partie avec d’autres joueurs qui seraient soit dans leur chambre, soit à l’extérieur de l’EHPAD.
  • une cuisine thérapeutique avec plans de travail réglables
  • un espace télémédecine

Nicole DUMAZY
Directrice Adjointe d’Hacavie

Clubster Santé : Parc Eurasanté – 310 Avenue Eugène Avinée – 59120 – LOOS – www.clubstersante.com