Plongée et silence


 
En partenariat avec un club de plongée de Sète, Odyssée Plongée, le Centre d’Éducation Spécialisée pour Déficients Auditifs (CESDA) de Montpellier propose, depuis huit ans, à des jeunes sourds ou malentendants de 8 à 13 ans de faire de la plongée sous-marine avec d’autres enfants entendants. Un médecin ORL reçoit chaque jeune du centre pour une visite d’aptitude et préconise les précautions à prendre en termes de pression selon le degré de surdité. La langue des signes française (LSF) se révèle très utile sous l’eau à tel point que certains moniteurs du club de plongée en ont fait l’apprentissage. Les enfants sourds se sentent ainsi valorisés et s’ouvrent plus facilement aux autres. Leur handicap est devenu une compétence. Ce qui était supposé impossible pour les personnes sourdes est dorénavant entré dans les moeurs de cet établissement.
 


« Communiquer sous l’eau, ça crée des liens, mon univers s’est agrandi »
Fanny, 13 ans


 

Activités 

  • Épreuves mixtes de plongée en piscine,
  • Exercices d’éveil tels que l’acrobatie subaquatique pour découvrir la flottabilité et la position de sécurité (étoile de mer),
  • Ramassage de coquillages au fond de l’eau avec un masque et des palmes,
  • Apprentissage des codes de navigation (bâbord, tribord) et du mouillage (jeter l’ancre),
  • Plongée en mer en combinaison, 
  • Chasse au trésor…

Toutes ces activités sont réalisables dans le cadre d’un projet monté par le centre d’éducation spécialisée pour déficients auditifs de Montpellier où les jeunes viennent passer quatre jours avec dix camarades sourds ou malentendants et autant d’enfants entendants issus d’un quartier de Montpellier.
 


« Je vois que je peux faire des choses comme tout le monde et parler avec des personnes qui n’ont pas la langue des signes. Mes parents vont me féliciter »
Ilan 10 ans


 

À la clé, un diplôme

« On en fait des acrobates dans l’eau », s’amuse Emmanuel Serval, conseiller technique handisport en plongée pour la région Occitanie et président du club Sétois Odyssée Plongée. Depuis trois ans, un travail autour de l’écocitoyenneté sur la protection des fonds marins a été engagé avec la création d’un manuel technique de plongée sous-marine en LSF. Enfin, le CESDA a noué des partenariats avec des lycées proposant des formations aux métiers de la mer ou en lien avec des animaux .

Source 

Actualités Sociales Hebdomadaires  N° 3069 – 13 juillet 2018

Contact 

CESDA
14 Rue Saint-Vincent-de-Paul
34090 MONTPELLIER