Hockey sur luge

Ce sport collectif se pratique sur une patinoire. Il s’agit d’une adaptation du hockey sur glace destinée aux personnes handicapées des membres inférieurs tels que les amputés, les paralysés ou les paraplégiques. Les athlètes ayant la capacité de jouer debout ne sont donc pas acceptés dans cette discipline.

Historique

L’origine de ce sport date des années 60. Il a vu le jour grâce à deux personnes en situation de handicap qui désiraient malgré tout pratiquer le hockey. En Europe, les premières compétitions se sont déroulées en 1969. Ensuite, les équipes nationales se sont développées progressivement comme celle de la Grande Bretagne en 1981 puis en 1982 celle du Canada. L’année 1984 a permis au hockey sur luge de devenir une discipline paralympique (lors des jeux de Lillehammer en Norvège). Aujourd’hui, c’est une des disciplines paralympiques les plus populaires. A l’origine, réservées exclusivement aux hommes, les compétitions ont été ouvertes aux femmes en 2010 (Jeux paralympiques d’hiver de Vancouver au Canada). Elles ont désormais l’accès aux équipes mixtes, cependant, il n’existe pas de catégorie féminine.

Règles du Jeu

Les règles officielles et la surface de jeux sont identiques à celles du hockey sur glace pour personnes valides avec toutefois quelques variations liées au handicap. Le but du jeu est de marquer plus de buts que son adversaire en envoyant un palet (disque de caoutchouc dur) dans le but opposé, en utilisant une crosse de hockey. Une équipe est composée de 6 athlètes dont un gardien de but. Un match se déroule sur 3 périodes de 15 minutes chacune. Il est possible de jouer avec la main pour arrêter le palet mais il n’est pas autorisé de fermer la main sur le palet. Une passe à la main est autorisée entre deux joueurs mais uniquement en zone de défense. Toutefois, il existe une règle particulière concernant le « teeing-charging » ; le fait de percuter l’adversaire avec le devant de la luge est totalement interdit en hockey sur luge. D’autre part, quelques aménagements de la surface de jeu ont été opérés :

  • l’accès au stade par une pente et non plus par une marche,
  • la surface sur laquelle attendent les athlètes est en plastique lisse, ou en glace, pour ne pas endommager les luges.

Matériel

La luge

Les joueurs sont assis dans une coque reposant sur une armature métallique équipée de deux lames de patin. La hauteur des lames permet au palet de pouvoir passer sous la luge. Pour faire corps avec la luge, les joueurs sont sanglés au niveau du bassin et des pieds. Les athlètes possèdent deux cannes de hockey (ou crosses) plus courtes que la version valide de ce sport. Cette canne permet de frapper et de manipuler le palet grâce à une palette incurvée, et aussi de se déplacer, car l’autre extrémité est équipée de pointes facilitant le déplacement de la luge.

Les protections

Comme pour la pratique du hockey sur glace, les joueurs sont équipés de protections corporelles, d’un casque et de gants spécifiques.

Sources

http://www.handisport.org/documents/pedagogie/Hockey-luge.pdf
https://fr.wikipedia.org/wiki/Hockey_sur_luge
https://www.talenteo.fr/handisport-decouverte-hockey-luge-905/

NICOLE DUMAZY
DIRECTRICE ADJOINTE HACAVIE