PROJET 41 A.P.F – I.E.M Christian Dabbadie

L’Institut d’Education Motrice (IEM) Christian Dabbadie, situé à Villeneuve d’Ascq, est géré par l’Association des Paralysés de France (APF). L’IEM accueille des enfants, adolescents et des jeunes adultes (âgés entre 2 et 20 ans) présentant une déficience avec ou sans troubles associés, à l’exception d’une déficience intellectuelle sévère, de troubles envahissants du développement, de troubles du comportement. Cet accompagnement peut se poursuivre jusqu’à l’âge de 25 ans pour les jeunes adultes dans la continuité de leurs études. Il accueille également des jeunes avec déficience motrice ou en situation de polyhandicap.

Les objectifs de prise en charge sont :

  • Le développement personnel,
  • L’intégration sociale,
  • La protection, soin, qualité de vie,
  • L’aide et le soutien aux familles.

Cet IEM comprend 3 unités de vie où les enfants sont répartis en fonction de leur âge et de leur situation de handicap. Chaque enfant s’engage à la fois dans un projet individuel et collectif développant des actions pédagogiques, thérapeutiques, éducatives, psychologiques et sociales. Ces projets sont élaborés en collaboration avec l’enfant, les familles et l’équipe de l’IEM.

Qu’est ce que le projet 41 ?

Il s’agit d’un travail amorcé par l’IEM Christian Dabbadie. Le logement 41 est une propriété de plain pied avec garage. Il comprend actuellement un hall d’entrée, une cuisine, un salon/salle à manger, des toilettes, une salle de bains, deux bureaux, une grande pièce à vivre, un garage. Sa superficie avoisine les 120m². L’objectif de ce projet est de proposer aux professionnels et aux particuliers un lieu de ressources et d’expositions en matière d’accessibilité. Toutes les solutions proposées dans ce lieu ont été pensées tout handicap  : moteur, mental, visuel, auditif. Mais aussi les personnes âgées, pour qui l’environnement, peut freiner leur indépendance. En effet, elles disposeront ainsi d’un outil répondant aux difficultés quotidiennes. Les solutions palliant les situations de handicap au domicile seront donc visualisées. Le projet servira également d’espace pédagogique pour la formation des artisans quant aux travaux concernant l’accessibilité. Il pourra être proposé à leurs clients de voir les installations de cette maison universelle pour mieux appréhender ces aménagements. De plus, il servira d’appartement thérapeutique afin de mettre les jeunes de l’IEM en situation de vie quotidienne. Une fois les travaux terminés, on y trouvera :

  • un hall d’entrée,
  • une cuisine,
  • un salon / salle à manger,
  • un bureau,
  • deux chambres,
  • une grande salle de bains,
  • une petite salle de bains,
  • des toilettes,
  • une buanderie,
  • un garage,
  • un jardin.

IEM Dabbadie

Divers partenaires participent à ce projet en mettant en commun leurs compétences :

  • La ville de Villeneuve d’Ascq
  • La CAPEB (Confédération de l’Artisanat et des Petites Entreprises du Bâtiment) / le label Handibat*
  • L’association HANDIFAC (association pour l’intégration et l’épanouissement des étudiants en situation de handicap par des actions multiples : études, sport, culture, loisir)
  • L’architecte du projet
  • L’association HACAVIE
  • L’association REMORA (accompagnement à la vie sociale pour les personnes en situation de handicap visuel)
  • L’association SOLIHA (association en faveur de l’amélioration de l’habitat)
  • L’association SOURD MEDIA (association aidant les personnes adultes sourdes du Nord Pas de Calais)
  • L’IEM Christian Dabbadie

C’est donc un véritable lieu ressources à destination des personnes en situation de handicap et de leur famille ou de dépendance (personnes âgées …) et des professionnels de santé, des artisans, des architectes, des techniciens … Le planning du logement sera géré par les jeunes de l’IEM, trois temps y seront consacrés :

  • des temps pour la formation des artisans labellisés « HANDIBAT »*
  • des temps de visites, d’accueil et d’informations pour tous.
  • des temps conviviaux.

Le projet 41 fera l’objet d’un second article qui sera publié dans une prochaine Lettre d’Hacavie une fois le projet finalisé.

Plus d’informations :
http://iemdabbadie.fr/

ALEXANDRE JOOS
ERGOTHERAPEUTE

A propos de Guillaume Poiret