Les aides techniques autour de la parentalité et le handicap moteur

Devenir parent inclut d’importantes responsabilités. En effet, exercer son rôle parental n’est pas de tout repos mais cela est encore beaucoup plus difficile pour les personnes en situation de handicap. Afin d’exercer ce rôle de façon autonome et en toute sécurité, diverses aides techniques sont actuellement disponibles sur le marché. Nous allons essayer d’en faire un tour d’horizon.

Aide au couché

Lit hauteur variableLit à hauteur variable

Ce type de lit permet un réglage en hauteur du plan de couchage par rapport aux besoins des parents. Il peut donc convenir à n’importe qui, en fauteuil ou non. Selon le modèle de lit, le réglage de la hauteur du plan de couchage peut être manuel ou électrique. Il faut vérifier que l’espace sous le plan de couchage est dégagé dans le cas de l’utilisation d’un fauteuil roulant.

 

Lit/berceau cododoLit cododo

C’est un lit qui peut être fixé à celui des parents. Un réglage du sommier en hauteur est généralement présent.

L’avantage principal est l’accès plus aisé à l’enfant sans besoin d’effectuer un transfert pour les parents.
L’inconvénient par contre, est que le parent doit effectuer ses transferts en bout de lit si besoin car l’espace utilisé par les lits jumelés n’est plus utilisable.

 

berceau coqueBerceau pédiatrique (coque) à hauteur variable

C’est un berceau pour nouveau-nés dont le plan de couchage est réglable en hauteur par vérin à gaz. Il est le plus souvent utilisé dans les maternités.
La manette étant généralement à actionner au pied, ce produit peut-être utile aux utilisateurs rencontrant des difficultés à se baisser.

 

 

 

Aide au changeplan a langer

Plans à langer

Le choix d’un plan à langer adapté aux besoins des parents est primordial. En effet, il va être utilisé plusieurs fois par jour et ce pendant un bon bout de temps.

 

Matelas a langerMatelas à langer

C’est la solution la plus modulable. Le matelas s’adapte sur le mobilier environnant (bureau, table, etc.), ceci est donc une solution adaptée à une personne en situation de handicap moteur.

 

Table à langertable a langer sans tiroir

Nous préfèrerons les tables à langer aux commodes à langer car ces dernières présentent de nombreux tiroirs sous le plan à langer. Cela empêche donc le passage d’un fauteuil roulant. La table à langer est composée d’un plateau avec matelas de change et d’un support. Certaines sont équipées d’une baignoire. Pour que la table soit adaptée, il faut un espace libre sous le plan de couchage.

 

table a langerTable à langer murale

Ces tables à langer se fixent au mur. Le plan à langer s’abaisse vers l’avant.

2 avantages :
– elle possède un placard et ne prend pas de place lorsqu’elle est fermée,
– en utilisation, l’espace sous le plan à langer est vide et permet donc le passage d’un fauteuil.

 

 

 

Aide au bain

Baignoire pour bébéBaignoire bebe

Il est judicieux de choisir une baignoire avec un revêtement antidérapant à placer sur un châssis afin de permettre le passage d’un fauteuil roulant manuel ou électrique sous celle-ci. La fixer sur une table est également une possibilité envisageable.

L’autre point important, indépendamment du matériel utilisé, est de ne pas laisser le bébé sans surveillance, ne fusse qu’un instant.

 

 

Aide au positionnement

coussin allaitementCoussins de positionnement

Les coussins de positionnement ont des utilités multiples :
– pendant la grossesse, ils aident au maintien de la colonne vertébrale de la maman,
– lors de la naissance, les coussins de positionnement peuvent servir de coussin d’allaitement,
– lorsque le bébé deviendra plus lourd, il pourra être déposé sur le coussin.

Ces coussins sont généralement en forme de fer à cheval.

 

 

Aide au repas

Chaises hauteschaise haute

Il existe des modèles de chaises fixes ou à roulettes. Il est préférable pour des parents rencontrant des difficultés pour se baisser ou en fauteuil roulant de privilégier les chaises fixes car dans la majorité des cas, les freins sont situés sur les roues et sont donc souvent inaccessibles pour ces parents. Il est également intéressant de vérifier si le siège est réglable en hauteur et en inclinaison. Cela apporte un confort supplémentaire au bébé mais également aux parents en facilitant l’accès à l’enfant. En général, ces chaises sont utilisées de l’âge de 7-8 mois à 2-3 ans.

 

 

Aide à la marche

harnais securitéHarnais de sécurité

Le harnais de sécurité peut remplir 3 fonctions :
– retenir l’enfant dans une chaise haute ou une poussette,
– soutenir l’enfant lorsqu’il grandit et apprend à marcher,
– l’aider à faire ses premiers pas.

Il se présente sous la forme d’une ceinture thoracique avec deux bretelles.

 

 

Aide aux promenades

Porte-bébé ventralporte bebe ventral

Particulièrement recommandé pour les parents en fauteuil roulant manuel mais déconseillé pour les parents ayant des troubles de l’équilibre.

 

 

porte bebe hamacPorte-bébé hamac

Il est considéré comme étant très simple à mettre en place. Il est donc également apprécié par certains parents en fauteuil roulant.

 

 

 

 

Porte-bébé écharpeporte bebe echarpe

Permet plusieurs types de portage. L’enfant peut être porté sur le ventre, latéralement ou sur le dos suivant son âge. Ce type de porte-bébé est moins adapté que le système de hamac.

 

 

Filet porte bebeFilet porte-bébé

Léger et compact, il permet également des utilisations très diversifiées.

 

 

 

 

Porte-bébé latéralporte bebe lateral

Il s’agit d’une ceinture dorsolombaire comportant un socle rigide permettant le portage latéral du bébé. Il peut être utilisé jusqu’à l’âge de 3 ans.

 

 

 

poussettePoussette

La poussette permet de promener le bébé à l’extérieur sans avoir à le porter. Cependant, la plupart des parents en fauteuil roulant préfèreront utiliser le porte-bébé par facilité. Il existe également des poussettes qui se fixent sur le châssis du fauteuil. Le principal inconvénient est que le fait d’attacher la poussette au fauteuil augmente considérablement le rayon de giration de ce dernier et peut donc en limiter les manoeuvres.

 

 

Aide au transport en véhicule

Sièges-autosiege auto

Le choix du siège-auto s’effectue en fonction de la faisabilité des transferts, du chargement du fauteuil, de la conduite et de l’installation de l’enfant. Il faut prendre en compte également les aménagements possibles du véhicule qui influenceront également le choix du siège. Par rapport à l’enfant, il faut également que le siège-auto soit adapté à l’âge de l’enfant, à son poids et à sa morphologie.

 

 

Options et autres aides

reducteur de litRéducteurs de lit

Ce sont des coussins qui se fixent au châssis du lit pour en réduire l’espace de couchage. Ils peuvent s’avérer utiles dans le cas de l’achat d’un grand lit prévu pour l’utiliser plus longtemps.

 

 

 

Réducteur d’assisereducteur d'assise

Ce dispositif permet d’adapter une chaise haute pour un enfant encore trop petit. Il est généralement composé d’un rembourrage du dossier et des accoudoirs. L’enfant est alors correctement installé de façon ergonomique.

 

 

matelas avec harnaisMatelas à langer avec harnais

Ce produit permet de langer le bébé en toute sécurité. Il est composé d’une partie en mousse en périphérie et d’une partie centrale à remplir avec de l’eau pour le lester. Un harnais ou une brassière sont également intégrés. Ce dossier est inspiré d’un dossier de la Cramif paru en novembre 2008.

 

Teddy HUYGHEBAERT
Ergothérapeute