La Grande Echelle

En Juin 2014, nous vous avions parlé de la naissance de l’Association «La grande échelle» (LH n°96). Pour mémoire, il s’agit d’une Association créée, entre autres, pour rendre plus supportable l’hospitalisation d’enfants vivant dans les alentours de Forest Sur Marque et de promouvoir le don d’organes. Élodie a créé cette Association pour son fils Noa, alors âgé de 6 ans, qui était en attente d’une greffe de rein. Grâce à cette action, l’association s’est ouverte sur d’autres enfants.

 

Pompier

 

La Grande Échelle a permis de trouver un bénévole pendant le temps où les petits camarades de Noa allaient à la piscine. Il a pu alors apprendre à faire du vélo dans la cour de son école ou faire du tennis. Elle a également permis à Lily de bénéficier de cours de natation (qu’elle adore) avec un maître nageur spécialisé, ou de trouver une place en crèche pour Théo pour développer sa sociabilisation. Des après-midi entre bénévoles et parents sont organisées afin d’oublier un peu les troubles du quotidien. Quant à Noa, le 22 Mai est une date à marquer d’une pierre blanche. En effet, le coup de fil de l’hôpital Jeanne de Flandre tant attendu a sonné. Un rein est disponible pour Noa. Après de multiples examens, il s’avère que Noa est compatible avec le greffon. Il est donc greffé. Les 48 heures qui suivront l’intervention seront déterminantes pour Noa. Les premiers moments ont été difficiles et fatigants mais il les a surmontés avec courage et toujours avec son petit sourire. Il a même eu la visite des Clowns de l’Espoir dans sa chambre.

 

Grande échelle dessin Noa

 

Le 1er Juin c’est le retour à la maison. Les sorties ne lui sont pas autorisées mais les cadeaux offerts par la Grande Echelle suffisent à lui donner le sourire. Grâce à Skype, Noa a pu parler à ses copains de classe. Malheureusement, il n’a pas pu participer à la fête de l’école mais il a eu un sous-main personnalisé que ses camarades ont fabriqué pour lui. Depuis son retour à la maison, il est obligé de subir des examens deux fois par semaine à Jeanne de Flandre et de suivre un régime alimentaire strict sans sucre ni sel. Noa a terminé sa scolarité à la maison avec l’aide de sa maman. En Juillet, nouvelle opération : adieu tuyaux, sonde et cathéter. La rentrée de classe s’est bien passée. Noa supporte bien la greffe et continue de recevoir des colis de pompiers.

ASTRID CLUIS
ERGOTHÉRAPEUTE