Interview Estelle AST – fondatrice du projet WatcHelp

Pouvez-vous tout d’abord vous présenter ?

Je m’appelle Estelle AST. J’habite à Toulouse. J’ai deux enfants, Joanne et Allan. Mon fils à été diagnostiqué autiste à l’âge de 2 ans. On entend beaucoup parler en ce moment de votre projet d’application WatcHelp.

 

Comment avez-vous eu cette idée ?

A l’époque, Allan était non verbal. A quatre ans, il parlait à peine. J’ai donc longtemps utilisé avec lui le PECS, c’est à dire la communication par image. Je m’en servais pour communiquer avec lui, pour lui créer ses plannings et des séquentiels qui décrivaient, étape par étape, les tâches qu’il devait effectuer. C’est un outil fabuleux mais qui nécessite beaucoup de préparation (imprimer, découper, plastifier…) et qui s’use relativement vite à force d’être manipulé. Avec les années, Allan s’est un peu lassé de cet outil. Alors, quand j’ai décidé récemment de travailler avec lui l’autonomie, j’ai cherché quelque chose de plus ludique. Comme la grande majorité des personnes autistes, Allan est très réceptif à tous les supports numériques (téléphone, tablette, télé, ordinateur…) ; j’ai donc pensé à une montre connectée. Celle-ci avait le grand avantage de ne jamais le quitter.

 watchelp

Et une fois cette idée en tête ?

Et bien je me suis demandée comment “basculer” ce système de pictos sur cette montre. J’ai donc longuement travaillé sur les différentes fonctionnalités et j’ai vite réalisé que ce système pourrait servir à toutes les personnes atteintes de troubles cognitifs que l’on trouvent dans différentes maladies et syndromes : Alzheimer, TDA/H, TSA, trisomie 21, Dys, epilepise, Parkinson, Huntington etc… ou chez des personnes âgées tout simplement. Je savais donc que je devais créer une application qui serait accessible à un maximum de personnes. Voilà pourquoi elle sera très libre d’utilisation : possibilité de télécharger n’importe quelle image ou photo, possibilité de créer des alertes et des rappels avec une image ou juste un texte ou bien les deux. Il sera également possible de féliciter l’enfant lorsque les tâches auront bien été effectuées.

 

Comment va fonctionner cette application exactement ?

Il s’agit d’envoyer des alertes et des rappels directement sur une montre connectée que la personne portera toujours au poignet comme une montre classique. Cette application propose 3 fonctions principales : la fonction Séquentiel qui lui indique étape par étape les tâches qu’il doit effectuer. Par exemple : « je me lève », « je me douche », « je m’habille » etc… La fonction Planning qui permet de consulter son emploi du temps et de recevoir des alertes à chaque rdv. Et une fonction Mémo, qui apporte sous forme d’images et/ou de textes, une solution face à une situation déstabilisante ; par exemple « je loupe mon bus ». Une fonction permet aux aidants de vérifier à distance que tout se déroule comme prévu, en posant des questions auxquelles l’aidé doit répondre par « oui » ou par « non ». Par exemple : « es-tu bien arrivé ? »

 watchelp2

Qui va réaliser cette application et avec quel budget ?

J’ai lancé un appel d’offre auprès de plusieurs sociétés. Après avoir reçu plusieurs devis, j’en ai séléctionné un. J’ai ensuite déposé mon projet sur une plateforme de financement participatif car je n’ai malheureusement pas les moyens de la financer moi-même.

 

Que doit-on faire si on souhaite participer à ce projet ?

Il suffit de se rendre sur ce site : www.kisskissbankbank.com/watchelp et de cliquer sur “soutenir ce projet”. Il y a la description détaillée de cette application ainsi qu’une vidéo de présentation.

 

Un dernier mot ?

Cette application ne pourra exister que si j’atteins l’objectif. Il reste seulement une dizaine de jours. Alors je fais appel à la générosité de tous pour que ce projet puisse bientôt voir le jour et aider ainsi des millions de gens à travers le monde.

Pour plus d’informations rendez-vous sur : www.watchelp-app.com

Estelle AST
Fondatrice du projet