EHPAD St-François de Sales à Capinghem

Le projet

Une initiative innovante et unique en France

Capinghem EHPAD sourds
 
Rattaché au GHICL (Groupement des Hôpitaux de l »Institut Catholique de Lille)
, établissement de santé privé d »intérêt collectif, l »EHPAD Saint-François de Sales est implanté sur le site Humanicité à Capinghem (derrière l »hôpital Saint Philibert). D »une superficie totale de 5743 m2, ce bâtiment a bénéficié de l »aide financière de la Caisse Nationale de Solidarité pour l »Autonomie des personnes âgées et des personnes handicapées (1,7 M €), du Conseil Général du Nord (1,5 M €), de l »AGIRC ARRCO (700 M €) et du Comité National Coordination Handicap (300 M €). Avec une capacité d’accueil de 82 places d »hébergement dont 8 temporaires, cette nouvelle résidence médicalisée accueille depuis janvier 2013, une population variée de personnes dépendantes.

Innovante, cette structure se distingue notamment par la prise en charge de personnes âgées dépendantes sourdes, ce qui induit une mixité au sein du même milieu de vie, de personnes dites malentendantes et de personnes entendantes, une caractéristique à ce jour unique en France. Au total, ce programme médico-social novateur est donc constitué d »activités spécifiques :
– 42 places pour les personnes âgées dépendantes sourdes de naissance, communiquant en Langue des Signes Française (LSF),
– 26 places pour les personnes âgées dépendantes  polypathologiques pouvant, ou non, être atteintes de la maladie d »Alzheimer,
– 14 places pour des personnes handicapées vieillissantes,
– 1 PASA (Pôle d »Activités et de Soins Adaptés) pour un accueil, à la journée des résidents.

Disposant d »un personnel qualifié et adapté (infirmiers, aide soignants, auxiliaire de vie, psychologue, animateurs, médecin coordonnateur, … connaissant pour la plupart la LSF), l »EHPAD Saint-François de Sales prend en compte les besoins particuliers de chaque résident, pour un accompagnement optimal et humaniste de la personne.

Le nom de l »établissement a été choisi en l »honneur du Saint Patron des personnes sourdes, Saint-François de Sales (1567-1622), évêque d »Annecy. Homme d’Église, il fut le premier à reconnaître un sourd-muet (l »élève Martin) comme un homme doté d »une intelligence, s »exprimant différemment, par gestes et mimes.

 

La genèse de l »ehpad

Les facteurs porteurs

L »EHPAD Saint-François de Sales répond à un objectif de développement du secteur médico-social dans la région Nord Pas-de-Calais et contribue plus particulièrement, à satisfaire les besoins de la population sujette au vieillissement, à la maladie et/au handicap.

Les atouts majeurs à la création

– L »identification par les associations et les responsables* de la communauté de personnes sourdes dès 2004, d »un besoin pour les personnes malentendantes de bénéficier lorsque leur état de dépendance leur impose, d »une entrée en EHPAD auprès de personnes pratiquant également la LSF (soit, un établissement dédié, possédant du personnel adapté ainsi que des outils d »accompagnement spécifiques). Il est à noter qu »une personne sur 1000, soit 4000 personnes pour la région Nord Pas-de-Calais, possède une surdité de naissance. Le Réseau Sourd et Santé a déjà répondu aux demandes de 1600 personnes soit près de 50 % des personnes concernées. De plus, le modèle de l »EHPAD Saint-François de Sales s »inspire de la ville d »EDE aux Pays-Bas qui assure l »hébergement de personnes sourdes âgées, certaines dépendantes et d »autres non.

– L »émergence de besoins d »accompagnement spécifiques pour les personnes vieillissantes en situation de handicap. (Partenariats avec l »APEI de Lille et les associations «Joie et Lumière» et le «Rameau d »Olivier». Une deuxième unité au sein de l »EHPAD sera constituée de résidents porteurs d »un handicap mental et susceptibles d »avoir moins de 40 ans. Cette unité possède les caractéristiques d »un Foyer d »Accueil Médicalisé (FAM).

– La présence au sein du Groupement des Hôpitaux de l »Institut Catholique se caractérise par un  plan visant à la meilleure prise en charge et au maintien en bonne santé des personnes âgées dépendantes.

– L »insertion du projet EHPAD Saint-François de Sales s »inscrit dans une dynamique portée par l »Institut Catholique de Lille. Celui-ci a en effet développé un pôle «Handicaps, Dépendance et Citoyenneté», destiné à rapprocher le secteur professionnel médico-social du monde universitaire.

 

Configuration d »Accueil

La vie au sein de l »établissement

L »EHPAD Saint-François de Sales fait partie d »un ensemble de structures et de services sanitaires et médico-sociaux orientés vers le développement, le suivi et l »intégration de personnes handicapées et/ou dépendantes.

La structure

L »EHPAD Saint-François de Sales n »est pas un hôpital. Nécessairement médicalisé, celui-ci se traduit par l »existence au sein du bâtiment, de trois salles de soins et d »une pharmacie pour un meilleur suivi de leurs ressortissants. Considéré également comme une résidence où la personne sera chez best online casino elle, l »établissement dispose de logements privés équipés et adaptés. Détails : chambre allant de 22 à 24 m², lit médicalisé, tv murale, sonnette et alarme lumineuse pour personnes sourdes, douches et WC, accès Internet, visiocommunication…

Plusieurs espaces de vie sont identifiés pour permettre des moments d »intimité en petit comité (liens familiaux, amicaux), mais aussi la rencontre des résidents au long de la journée, grâce à une infrastructure comme : patio, mezzanine, salle polyvalente, espace détente, salon des associations et salon de coiffure, salons et salles à manger, chapelle, jardin thérapeutique… L »accent sur le bilinguisme, la spécificité «accueil en LSF»

Afin d »améliorer la qualité de vie et servir au mieux les besoins spécifiques des résidents sourds, l »EHPAD s »est doté de divers dispositifs adaptés :
– L »apport de transcriptions visuelles et de signaux sonores dans l »aménagement de l »établissement (ascenseurs vitrés, boucle magnétique, revêtement de sol transmettant les vibrations…).
– La formation de professionnels non locuteurs, l »apprentissage des spécificités de la culture sourde, le recrutement de professionnels sourds ou parlant la LSF et la présence d »un interprète.

Toutes ces démarches s »inscrivent dans le but de limiter les risques d »isolement social, de faciliter l »intégration des professionnels sourds et de construire à l »interne des relations fluides et cordiales entre les résidents, les familles, le personnel et la communauté sourde en externe.

 

Les partenaires engagés

Le Groupement des Hôpitaux de l »Institut Catholique de Lille (GHICL)

Le GHICL est un ensemble hospitalo-universitaire à la triple vocation de soins, de formation et de recherche. Depuis 2005, le GHICL inscrit dans son projet d »établissement, la volonté de favoriser la prise en charge globale et coordonnées des personnes âgées et/ou handicapées et dépendantes. Il crée de nouveaux établissements et services à domicile dans ce domaine.

Citons ici les hôpitaux engagés :
– l »Hôpital Saint-Philibert à Lille,
– l »Hôpital Saint-Vincent de Paul à Lille,
– la Clinique Sainte-Marie à Cambrai,
– la DESPAH -Direction des Établissements et Services Personnes Agées-Personnes Handicapées-).

Le Réseau Sourds et Santé*

Celui-ci intervient sur le périmètre Dunkerque-Lille-Valenciennes-Arras et repose sur un partenariat entre le GHICL, la Fédération Nationale des Sourds de France et Sourmédia. Chacun des hôpitaux partenaires de ce dispositif dispose de permanences avec accueil en LSF et de consultations de médecins spécialistes avec interprète français-LSF.

– Cibles : Adultes et enfants sourds, en situation de «précarité linguistique» nécessitant l »accès à une plate-forme de soins adaptés, de bénéficier d »un interprète, d »un médiateur ou professionnel de santé pratiquant la LSF.

– Missions : Faciliter l »accès aux soins de santé (somatique et mentale) et à la prévention en Langue des Signes Françaises (LSF) chez tous les professionnels de santé du Nord Pas-de-Calais (public, libéral, privé, traitants, spécialistes…). Assurer un accompagnement pyscho-médico-social, par des professionnels sourds et entendants.

Activités et compétences

– Programmes et supports spécifiques d »éducation à la santé en LSF organisés/diffusés.
– Mutualisation des savoirs pluridisciplinaires des professionnels sourds et entendants afin d »assurer une qualité optimales des soins.
– Mise à disposition d »interprètes LSF, pour toute consultation.
– Entretiens psychologiques en LSF et accompagnement par un travailleur social maîtrisant la LSF.
– Formation des professionnels de santé à l »accueil de patients sourds.

Le quartier Humanicité

Il s »agit d »un pôle de développement urbain pluridisciplinaire conduit par Lille Métropole, l »Institut Catholique de Lille et les communes de Lomme et de Capinghem. Tous ces acteurs de ce quartier durable, convivial, intense et solidaire en devenir, y sont donc convoqués à l »invention d »un vivre ensemble enrichissant.

*L »Etablissement d »Hébergement pour Personnes Agées Dépendantes
*Réseau Sourd et Santé – Foyer des Sourds de la région Nord Pas-de-Calais – Coordination France Senior Sourds – Amicale des anciens Sourds de Ronchin – Fédération Nationale des Sourds de France.

EHPAD Saint François de Sales
Quartier Humanicité – 115 Rue du Grand But
59160 – Capinghem – 03 20 22 57 80
www.ghicl.fr – accueil.sfs@ghicl.net