Tapis de marche Ema | Ezygain

 

 
L’appareil EMA est utilisé quotidiennement au sein de la clinique de la Mitterie dans le service de Soins de suite et réadaptation. Il permet :

  • Travail de la marche simple à des vitesses différentes.
  • Travail de la marche en décharge.
  • Travail de report de poids dans le plan frontal.
  • Travail de report de poids dans le plan sagittal (latérale).
  • Travail de report de poids dans tous les plans.

Le tapis permet d’abord, dans sa fonction la plus simple, de proposer des phases de marche pour travailler l’endurance. L’avantage de cette fonction est de réaliser un effort continu sur un temps défini. L’application connectée permet de régler la vitesse de marche ainsi que le temps. Le patient peut ainsi améliorer son périmètre de marche de manière croissante. Le tapis dispose d’un affichage permettant de se balader à travers des paysages et d’afficher des statistiques (temps, distance parcourue, nombres de pas, etc…) ce qui entraîne une adhésion du patient au choix thérapeutique en cassant le côté monotone de l’exercice. La sécurité est de rigueur avec l’arrêt automatique du tapis lorsque le patient se trouve trop en arrière de celui-ci. Cet appareil est pliant, facilitant son stockage et son transport.

L’installation du patient est simple et rapide même si le patient arrive en chaise roulante. La marche en décharge est également l’un des avantages majeurs de cet outil. Un baudrier permet de doser le poids exact que l’on désire faire supporter au patient. Cela permet d’anticiper le travail des phases de marche en toute sécurité pour les patients qui n’ont pas encore l’appui total. La rééducation se passe à nouveau de manière encadrée avec le maintien total du patient par le baudrier. L’avantage est marqué car les délais de reprise d’appui sont parfois longs dans notre service ce qui entraîne des pertes musculaires importantes. Le bénéfice est également moral chez le patient qui trouve souvent le temps long et qui peut anticiper sa récupération grâce à cet outil. En outre, là où la balnéothérapie est contre-indiquée (plaies, délais de cicatrisation) et là où les autres méthodes de report de poids s’avèrent imprécises (balances), l’EMA trouve parfaitement sa place au sein du service pour sa facilité d’utilisation et sa précision.
 

 
Le report de poids dans le plan frontal est par ailleurs très souvent utilisé. La très grande majorité de nos patients opérés d’une prothèse de hanche souffrent d’un déséquilibre latéral prononcé. En cause, le déficit musculaire du moyen fessier omniprésent dans ce type d’intervention. l’EMA est un très bon complément de rééducation car il permet un travail fin de l’équilibre latéral. Les exercices deviennent ludiques et entraînent toujours une bonne adhésion du patient à la rééducation. En plus de la musculation, l’intérêt de cette mise en situation de déséquilibre actif est total. Le patient peut en effet appréhender la sortie de son espace de confort en toute sécurité. Le report de poids dans le plan sagittal (latérale) est un incontournable de l’EMA. Nombre de nos patients sont admis dans le service après une ou plusieurs chutes. Très souvent, il s’agit d’une perte d’équilibre en avant ou en arrière. Pour préparer au mieux le retour à domicile, il nous est important d’insister sur le travail de l’équilibre antéro-postérieur.

A nouveau, la machine propose des jeux de rééducation où le patient doit se déporter en avant et en arrière de lui même pour valider les objectifs fixés. L’intérêt ici est que le patient se prête rapidement au jeu et oublie de ce fait qu’il est en train de se déporter en avant et en arrière. On peut ainsi travailler ses réflexes posturaux en supprimant l’appréhension du patient qui est absorbé par le jeu. C’est un excellent moyen pour se ré-approprier son espace antéro-postérieur. Le travail des réflexes posturaux est immédiat et il nous permet de proposer un exercice fiable pour lutter contre les risques de chutes. Dernièrement, il est possible en fin de traitement de combiner les 2 plans décrits ci-dessus pour que le patient travaille dans la totalité de son polygone de sustentation (zone au sol, sur laquelle le corps repose en équilibre).
 

 

Conclusion

L’EMA est un moyen complet de lutter contre les risques de chute, qu’il s’agisse du travail de l’endurance ou du report de poids dans tous les plans. L’adhésion du patient est totale grâce au côté ludique des exercices. Il apporte également beaucoup dans l’anticipation de la reprise de la marche grâce à son contrôle précis de la décharge du poids du corps en toute sécurité. Les délais de retours à domicile sont parfois longs dans notre service (consolidation, cicatrisation, etc…). L’EMA nous aide beaucoup à diversifier les phases rééducatives en proposant de nouveaux moyens de prise en charge. A noter que le patient bénéficie d’un suivi de ses statistiques archivées sur la tablette. L’intérêt est double ici : d’un côté nous pouvons évaluer la bonne évolution thérapeutique ou à l’inverse mettre en avant un déficit particulier, cela nous permet ainsi d’augmenter ou de diminuer progressivement le niveau de difficulté sur l’appareil pour adapter au mieux le traitement ; d’un autre côté le patient peut suivre ses progrès de manière chiffrée ce qui augmente sa motivation et un investissement plus concret de sa part. Cet appareil est également totalement adapté aux résidents EHPAD et à certains handicaps permettant une mise ou remise à la marche en toute sécurité et ou un maintien de la mobilité.
 

Tarif

  • à partir de 15 000 €

 

Contact

EzyGain
130 rue de Lourmel
75015 Paris
www.ezygain.com

Clinique de la Mitterie
195 rue Adolphe Defrenne
59160 Lomme
www.clinique-mitterie.com

SAMUEL BABA
MASSEUR KINÉSITHÉRAPEUTE
SERVICE SSR CLINIQUE DE LA MITTERIE