Monte-escaliers motorisés Liftkar PT fabriqués par Sano Transportgerate GMHB importés en France par Inter Manutention Système (IMS).

La société IMS propose la gamme des Liftkar PT depuis 2000. Au départ, cette société est spécialiste du transport de charge par exemple du transport de bombonnes d’oxygène dans les hôpitaux.


Essai réalisé le 12/06/2008

Garantie : 2 ans.

SAV et Pièces détachées : assurés par IMS.

Délai, prêt de matériel, modalités des essais : contacter IMS.

Conditions d’essais par Hacavie : Autonomic Paris.


Voir la fiche du fabricant sur Handicat

Voir la fiche de l’importateur sur Handicat


Utilisation

Manipulation

La gamme Liftkar comprend deux types de monte-escaliers : les monte-escaliers avec siège intégré (modèles PT Outdoor et PT S) et les monte-escaliers prévus pour être montés sur un fauteuil roulant (modèles PT Plus, Adapt et Uni).

Les monte-escaliers avec siège intégré disposent d’accoudoirs. L’espace nécessaire pour manoeuvrer sur un pallier est de 0,8 m sur 0,9 m.

Les monte-escaliers avec siège intégré sont destinés aux personnes qui ont encore la possibilité d’effectuer un transfert. Pour les personnes se déplaçant en fauteuil roulant, cette solution présente un inconvénient : il est nécessaire de disposer d’un deuxième fauteuil roulant à l’étage.

Photo sur le stand lors du salon Autonomic des deux montes escaliers Lifkar

Tous les monte-escaliers que propose la société IMS gravissent les escaliers de la même façon. Un bras motorisé se terminant par 2 roues prend appui sur le sol et relève verticalement le fauteuil. Les grosses roues arrière de l’appareil prennent ensuite appui sur la marche suivante.

Pour orienter le monte-escaliers, un bouton « montée » et un bouton « descente » sont présents de part et d’autre du timon (guidon, permet de diriger le monte-escaliers).

3 vitesses sont disponibles. La I permet de franchir 10 marches/minute, la II 14 marches par minute et la III 18 marches par minute.

Un témoin qui contrôle l’équilibre de l’appareil aide à bien positionner l’appareil. Quand il est vert, l’équilibre acquis est correct pour gravir ou descendre l’escalier. Quand il est rouge, l’équilibre doit être modifié.

Photo lors du système pour enclencher le fauteuil

Le modèle PT Universel peut comme son nom l’indique recevoir tout type de fauteuil roulant manuel ou éventuellement électrique : il est nécessaire au préalable de vérifier que le mécanisme du PT Universel peut passer sous le fauteuil roulant à l’arrière. On vient positionner les roues arrière du fauteuil sur des appuis situés de part et d’autre du mécanisme. L’appareil se fixe au niveau des montants de dossier. Il n’est pas nécessaire de modifier le châssis du fauteuil.

2 modèles de PT Universel sont commercialisés : l’un qui supporte 130 kg, l’autre qui supporte 160 kg. Ce poids maximum supporté comprend le poids du fauteuil et le poids de l’utilisateur. Il est donc clair qu’il s’avère difficile d’utiliser le PT Universel avec un fauteuil roulant électrique lourd.

Le modèle PT Plus est livré avec un fauteuil roulant manuel à grandes roues arrière. C’est un fauteuil Wheeltech Enigma fabriqué par la société anglaise Medicare Technology. Ce fauteuil respecte les normes européennes mais n’est pas agréé par le CERAH en France, il ne bénéficie donc pas d’un remboursement en France.

Photo du système de profil avec le fauteuil enclenché

Le PT Adapt nécessite une interface avec le fauteuil roulant manuel. Cette interface peut être constamment laissée sur l’appareil. De même, il est possible d’utiliser le fauteuil équipé de l’appareil complet : pour cela, il faut procéder à une manipulation qui consiste à surélever un peu l’appareil pour que le fauteuil puisse être propulsé s’il s’agit d’un manuel.

L’autonomie de charge des Liftkar varie selon le poids de l’utilisateur. Le fabricant considère que l’appareil peut franchir de 300 à 500 marches en moyenne. La hauteur maximale des marches est de 23 cm.

Pour les modèles PT Adapt et PT Uni, il est nécessaire d’avoir un espace de 32 cm de largeur sous le fauteuil roulant à l’arrière. La documentation technique disponible sur le site de IMS est complète.

Lors de la livraison au domicile ou en centre, IMS forme systématiquement la tierce personne qui va manipuler l’appareil.

Montage / Démontage / Pliage Pour fixer l’appareil au fauteuil, il faut le glisser à l’arrière sous l’assise. Le mode de fixation de l’appareil sur le fauteuil dépend du modèle de Liftkar choisi. Les Liftkar sont toujours démontables en 3 parties : la partie la plus lourde pèse en moyenne de 15 à 20 kg en fonction des modèles.

Capacités nécessaires à la manipulation

La personne dans le fauteuil n’a pas d’effort spécifique à fournir. Si le choix se porte sur un modèle avec siège intégré, il est nécessaire que la personne ait la station debout ou au moins puisse être transférée de son fauteuil au siège du monte-escaliers.

Critères de choix

Avantages

  • Le modèle PT Universel est intéressant car s’adapte sur tout type de fauteuil. Il peut donc être utilisé en collectivités.
  • Le modèle PT Plus est davantage destiné à un seul utilisateur, il est par ailleurs moins encombrant.

Inconvénients

  • L’utilisateur nécessite forcément l’intervention d’une tierce personne.
  • Malheureusement, nous n’avons pas connaissance des tarifs.

Quelles sont les options pour le produit ? Appui-tête en forme de de mi-lune, adaptateur de prise pour l’étranger, rack de batterie supplémentaire, chargeur supplémentaire, chargeur mobile pour recharger la batterie en voiture.

Cécile QUANTIN-ANSELME, Ergothérapeute