Linux accessible aux déficients visuels avec Orca

Comme promis voici un essai de la solution d’accessibilité Orca pour Linux. Orca gère toute la partie accessibilité visuelle de Linux et intègre lecteur d’écran, loupe …

Essai réalisé le 03/07/2007

Système d’exploitation : Linux

Langue : Français, Anglais, Allemand, Italien, Espagnol et de nombreuses autre langues plus exotiques …

Licence : Libre (GPL)

Prix : gratuit


http://live.gnome.org/Orca

http://www.ubuntu-fr.org/

http://www.fedora-fr.org/


Description

Orca est un logiciel gérant l’accessibilité visuelle des dernières distributions Linux (une distribution est une version de Linux, elles sont compatibles entre elles basé sur l’interface Gnome (Linux dispose de deux « bureaux » principaux : gnome et kde). Il est installé par défaut sur les distributions les plus répandues telles que Ubuntu, Fedora …

Précisons que ce test a été effectué sur la dernière version de Ubuntu 8.04 Hardy Heron et qu’il peut subsister quelques différences sur d’autres distributions mais l’essentielle reste applicable, les logiciels Gnome et Orca restant les mêmes.

Installation

Le logiciel est intégré à Linux et au bureau gnome, il est juste nécessaire de l’activer et de le configurer. Pour cela il faut passer par le menu Système / « Applications préférées » , onglet accessibilité, sélectionner dans la liste déroulante la configuration choisie : lecture d’écran seule, lecture d’écran et loupe, loupe sans lecture. Enfin cliquez sur la case à cocher « Exécuter à l’ouverture de session » pour que le logiciel soit lancé au démarrage.

A noter qu’il est possible de lancer orca et de le configurer en mode texte avec support vocal par la commande « orca » dans un terminal (orca -t après une première configuration) malheureusement cela ne permet pas son activation à l’ouverture …

Il est de plus possible de tester orca sans installer linux sur son ordinateur avec un live-cd, c’est à dire une version de Linux utilisable directement sur un cdrom, ubuntu et Fedora en propose.

Utilisation

Orca permet d’activer un support de la lecture vocale et de l’agrandissement d’écran ainsi qu’un support braille au système Linux et se rapproche d’un Visiovoice sur mac dans les fonctionnalités.

Une fois le paramétrage effectué (voir plus haut), Orca est lancé à la connexion au système mais la connexion elle-même avec nom d’utilisateur et mot de passe n’est pas gérée par Orca (on peut néanmoins utiliser la connexion automatique).

Orca peut aussi être lancé avec la commande « orca » ou le raccourci alt+F2.

La lecture vocale s’annonce relativement claire bien que d’un niveau inférieur aux plus belles voix commercialisés dans les solutions payantes sur d’autres systèmes et a un rendu fort robotique pas toujours agréable à l’oreille ainsi qu’un timbre pas toujours au top.

Néanmoins, elle fonctionne, est compréhensible, et s’accorde très bien sur tous les logiciels que nous avons pu tester : navigateur internet bien sûr (Mozilla Firefox) mais aussi traitement de texte (Openoffice) , Email (Mozilla Thunderbird), lecteur audio (Rythm’nbox), lecteur vidéo (Totem) …

Un autre défaut concerne la lecture des menus : lorsque l’on navigue dans les menus, la synthèse vocale a la facheuse habitude de continuer à lire les items précédents en entier même si l’on est déjà dans un sous-menu ou sur un autre occurence avant de le lire. Cela nous oblige à attendre la fin de la lecture des items et menus précédents avant de savoir où nous sommes positionnés.

Il est bien sûr possible de paramétrer la voix selon plusieurs critères tels que hauteur, verbosité, lecture par phrase ou ligne …

Concernant la loupe, rien de bien particulier, il est possible de définir le niveau de zoom, le curseur, sa position et le rendu est correcte avec un lissage des images et de l’interface lisible bien qu’un peu flou.

Orca permet d’activer le support du braille et ses options (verbosité, transcripteur, indicateur de sélection), reste à voir la compatibilité des plages brailles dans Linux, celle-ci pouvant s’avérer parfois problématique sur certaines. A voir au cas par cas (les usb sont les moins sujettes à ennuis).

Outre ces fonctions principales, on peut définir les raccourcis-claviers spécifiques à Orca, le retour vocal des touches …

Options

  • Retour vocal des touches
  • Prononciation personnalisée
  • Echo
  • Rythme, hauteur, volume, niveau de ponctuation, lecture par ligne ou phrase, lecture des barres de progression
  • Support du braille
  • Moniteur braille, affichant la transcription de ce qui est affiché sur la plage braille
  • Loupe paramétrable (agrandissement, curseur, position, lissage ..)

Critères de choix

Avantages

  • Libre et gratuit
  • Paramétrage précis
  • Solution complète d’accessibilité visuelle intégrée au système de base.
  • Nombreuses langues

Inconvénients

  • Suivi de la synthèse vocale dans les menus
  • Rendu de la synthèse vocale trop robotique et timbre pas au top.