Fauteuil roulant manuel à verticalisation électrique LSE fabriqué par Lifestand Vivre Debout

Trois versions existent pour ce châssis : le LSE présenté ci-dessous, fauteuil manuel à verticalisation électrique commercialisé depuis quelques années et qui a peu évolué. Il existe également le LS, fauteuil manuel à verticalisation manuelle et le LSH, fauteuil manuel pour personne hémiplégique à verticalisation manuelle ou électrique.

Photo du fauteuil LSE à hacavie lors de l'essai)

Essai réalisé le 17/01/2008

Garantie : 2 ans.

SAV et Pièces détachées : assurés par le réseau de distributeurs de Lifestand – Vivre Debout.

Délai, prêt de matériel, modalités des essais : contacter un distributeur.

Conditions d’essais à Hacavie : intérieur.


Voir la fiche fabricant Lifestand – Vivre Debout sur Handicat

Voir le produit LSE sur Handicat


Utilisation

Manipulation

Le LSE est considéré comme un fauteuil roulant d’intérieur.

Les largeurs d’assise disponibles sont le 36, 40, 44 et 48 cm. Pour obtenir la largeur hors-tout, il convient d’ajouter 21 cm à la largeur d’assise avec le carrossage de roues arrière de 0°. Il n’est pas possible de davantage carrosser les roues.

La profondeur d’assise est réglable de 41 à 55 cm.

De série, le dossier a une hauteur de 40 cm pour les largeurs d’assise 36, 40 et 44 cm. Pour une configuration plus active et en option non payante, il peut mesurer 32 cm. En option payante, il peut aussi mesurer 52 cm de hauteur.

Le dossier a une hauteur de 52 cm pour la largeur d’assise 48 cm. En option non payante, il peut mesurer 40 cm.

Les repose-pieds sont escamotables par pivot autour de l’axe du tube (voir photo) mais ils ne sont pas amovibles. Les palettes sont séparées. Il est possible d’opter pour une palette monobloc qui sera escamotable d’un côté.

Photo du chassis du LSE)

Les accoudoirs sont propres à Vivre Debout : ils sont escamotables vers l’arrière et peuvent être utilisés comme maintiens pectoraux quand on les fait pivoter d’un quart de tour. Ils sont réglables en hauteur de 20 à 32 cm (tous les 2 cm) ainsi qu’en profondeur. Cela apporte une sécurité en phase de verticalisation et en position verticale.

Le dossier est réglable en inclinaison fixe : l’inclinaison est réglable avec outil.

Les toiles de dossier et d’assise sont réglables en tension à l’aide de velcro.

Quand les genouillères sont placées, il est indispensable de verrouiller le cran de sécurité.

Quand le fauteuil se verticalise, les roues avant se soulèvent. Il est possible de se verticaliser par pallier (de s’arrêter en position intermédiaire). Le palier de roues arrière est réglable.

La télécommande d’activation des vérins est filaire.

Le LSE supporte un poids de 120 kg.

Le châssis est en acier et alu, avec peinture époxy de couleur noir. Trois autres couleurs sont disponibles moyennant supplément tarifaire.

Montage / Démontage / Pliage

Le châssis est fixe, le dossier est repliable sur l’assise.

Capacités nécessaires à la manipulation

Le LSE peut être propulsé par son utilisateur car les roues arrière sont dotées de mains courantes. La verticalisation est électrique. Si l’utilisateur propulse son fauteuil, il est donc nécessaire qu’il ait un minimum de force. La précision au niveau des doigts est nécessaire pour utiliser la télécommande des vérins.

Photo du LSE en position verticale

Critères de choix

Avantages

  • Les vérins sont silencieux.

Inconvénients

  • Il est cher par rapport aux fonctionnalités qu’il offre : il coûte 5947 € TTC. La prise en charge de la sécurité sociale sur prescription médicale s’élève à 2425.05 €.

Quelles sont les options ou les fabrications spéciales pour le produit ?

  • Assise et dossier Varilite (gamme également importée en France par Vivre Debout)
  • Ceinture ventrale.
  • Tablette escamotable.
  • Protège-vêtements carbone.
  • Roulettes anti-bascule, la paire.
  • Roues arrière de différents types et diamètres : le diamètre maximum est de 26′.
  • Revêtement anti-dérapant pour les volants de verticalisation.
  • Volants de verticalisation plus longs.
  • Double main courante.

Cécile ANSELME, Ergothérapeute