Fauteuil roulant électrique à verticalisation électrique LSM fabriqué par Lifestand Vivre Debout

LSM comme LifeStand Multipositions… Il dispose de série des fonctions verticalisation, assise élévatrice, bascule d’assise.

Photo du fauteuil verticalisateur en position debout dans les locaux d'Hacavie

Essai réalisé le 17/01/2008

Garantie : 2 ans.

SAV et Pièces détachées : assurés par le réseau de distributeurs de Lifestand – Vivre Debout.

Délai, prêt de matériel, modalités des essais  : contacter un distributeur.

Conditions d’essais à Hacavie : intérieur.


La fiche produit et caractéristiques

Le fabricant


Utilisation

Manipulation

Le LSM est un fauteuil à propulsion. Les roues avant ont un diamètre de 9′. Les roues arrière ont un diamètre de 14′.

De série, le LSM est configuré comme suit : verticalisation de la position assise à debout ou assis-debout-couché au choix, dossier électrique de 0 à 90°, assise élévatrice d’une course de 26 cm, bascule d’assise de 0 à 15° d’inclinaison, repose-jambes électriques relevables indépendamment de 0° à 75°, roulettes anti-bascule à l’arrière, coussins de dossier et d’assise Varilite (posés sur des plaques d’assise et de dossier), appui-tête, kit éclairage, accroche-taxi, cale-genoux et appui-mollets en mousse, harnais en forme de H.

Le dossier peut être incliné en même temps que le segment jambier ou indépendamment.

Les accoudoirs sont propres à Vivre Debout : ils sont escamotables et peuvent être utilisés comme maintiens pectoraux quand on les fait pivoter d’un quart de tour. Cela apporte une sécurité en phase de verticalisation et en position verticale. Ils sont réglables en hauteur de 19 à 29 cm tous les 2 cm.

Le châssis en acier et aluminium est rigide.

De série, il est rouge, bleu ou gris.

Trois tailles de plaque d’assise rigide sont disponibles : 40, 45 et 50 cm.

Les largeurs d’assise disponibles sont : 38, 40, 42, 44, 46, 48 et 50 cm. Ce sont les accoudoirs qui permettent d’obtenir ces largeurs. A chaque fois, il est possible d’élargir les accoudoirs.

La profondeur d’assise est réglable de 37 à 49 cm tous les 2 cm.

La hauteur d’assise minimale est de 53 cm.

Le repose-pieds est monopalette, il peut être bipalette relevable moyennant supplément.

Pour bloquer les cale-genoux à l’avant, il y a un cran de sécurité qu’il est indispensable d’enclencher pour éviter les ouvertures accidentelles.

Les cale-genoux sont réglables en hauteur sur 4 positions différentes.

En position verticale, la personne est positionnée à l’avant du châssis. Il est possible de rouler dans cette position en vitesse réduite (bridée).

Le fauteuil est équipé d’une électronique Dynamic DX : possibilité d’ajouter une commande tierce-personne, une commande spéciale ou un contrôle d’environnement.

Les vérins sont contrôlés via une interface nommée LifeSoft, propre à Lifestand. Sur cette interface, chaque fonction est représentée par un symbole. Pour valider la fonction, il faut pousser le joystick vers l’avant.

Le degré d’inclinaison de fin de course de chaque position est programmable.

Des positions particulièrement appréciées par l’utilisateur peuvent être programmées : par exemple, la position assise habituelle.

Le LSM est équipé de 2 moteurs de 500 W. La vitesse maximale que peut atteindre le fauteuil est 10 km/h. L’autonomie est annoncée entre 30 et 35 km/h. Il est à dominante extérieure mais peut être utilisé à l’intérieur, dans un espace aménagé (largeur hors-tout : 65 cm, longueur hors-tout : 118 cm, rayon de giration : 96 cm).

Le fauteuil pèse 190 kg et supporte un poids de 130 kg. Si l’utilisateur pèse plus de 100 kg, il est obligatoire de commander des roulettes stabilisatrices avant. La taille maximale de l’utilisateur ne peut excéder 2m05.

Photo du fauteuil verticalisateur en position assise dans les locaux d'Hacavie

Montage / Démontage / Pliage

Pas de possibilité de démontage. Le dossier est en revanche rabattable sur l’assise.

Capacités nécessaires à la manipulation

L’électronique Dynamic DX est évolutive, elle permet l’ajout d’un contrôle d’environnement et d’une commande spéciale.

Critères de choix

Avantages

  • De série, le fauteuil est équipé de toutes les fonctions électriques, ce qui peut être également considéré comme un inconvénient pour les personnes qui n’ont pas besoin de toutes les fonctions.
  • Les vérins sont silencieux.

Inconvénients

  • Il n’y pas de possibilité d’avoir de lift ou de bascule d’assise.
  • Le prix est de 23000 € TTC. Le remboursement LPPR est de 5187,48 €.

Quelles sont les options ou les fabrications spéciales pour le produit ?

Cale-troncs, cale-cuisses vendus par paire.

Les accoudoirs peuvent être remplacés par des gouttières de positionnement.

Des cale-coudes, à placer derrière le coude, peuvent être commandés pour maintenir le bras sur l’accoudoir lors du changement de position. Des palettes plus larges sont disponibles : si cette option est choisie, il est impossible de rouler en position verticale car le côté des palettes butte avec les roues avant.

Barre de maintien qui vient se placer à l’avant.

Tablette escamotable : quand elle est escamotée, elle vient se placer verticalement sur le côté du fauteuil. La barre de maintien et la tablette sont incompatibles.

Commandes diverses : au menton avec bras escamotable manuellement ou électriquement, souffle, mini-joystick, tierce personne…

Il est possible de se procurer une télécommande 10 fonctions à programmer : l’avantage est de pouvoir déclencher un vérin en roulant. Cette option peut également être intéressante pour la tierce personne. Support porte-éole.

Cécile ANSELME, Ergothérapeute