Hugbike | Vélo conçu pour les enfants autistes


 
L’association MATHI a pour but principal de promouvoir et développer un accompagnement comportemental de qualité dans la prise en charge des personnes porteuses de Troubles du Spectre Autistique (TSA). Pour cela, une entreprise solidaire d’utilité sociale a été créée pour accompagner les jeunes en situation de troubles autistiques dans leur insertion socio-professionnelle en milieu ordinaire. En coopération avec des partenaires en France, Italie et ailleurs, cette association sensibilise et développe des projets en adéquation avec leur objet social et pédagogique. C’est à ce titre, que cette association a importé d’Italie le Hugbike : un vélo permettant de transporter un enfant autiste. Importé par Gino Verrelli, un papa italien pour Mathieu, son garçon de 11 ans autiste, cette bicyclette est composée de deux roues, de deux selles et de deux guidons. «Les enfants autistes n’ont pas de notion du danger. Pour eux, un stop ou un feu rouge, ça ne veut pas dire grand-chose. Il est très difficile de les laisser seuls à vélo. L’enfant est devant, il voit la route, il pédale, tourne le guidon. Mais surtout il est rassuré, avec ce guidon qui l’entoure. Il n’y a pas de risque qu’il s’enfuit» témoigne Gino Verrelli.$
 


« L’autisme ne doit pas être traité comme une maladie mais comme un handicap. Ces enfants ont besoin d’évoluer dans le milieu ordinaire pour progresser. »


 
Ce vélo unique en France a été acheté 3 000 euros grâce à la contribution du Rotary Club Rennais. Les 70 adhérents de l’association Mathi peuvent désormais emprunter l’Hugbike, mais disséminés aux quatres coins de la France, ce n’est pas simple. L’association aimerait que cette initiative fasse des émules, à l’exemple du créateur de l’Hugbike un Italien, également papa d’un enfant autiste, qui a créé une coopérative en Italie pour l’assemblage des pièces de ce vélo par de jeunes autistes. Inspiré par cet exemple, Gino Verrelli, a donc lui aussi créé son entreprise sociale et souhaite ouvrir un bistrot, café, traiteur italien faisant travailler de jeunes autistes à Rennes. «L’autisme ne doit pas être traité comme une maladie mais comme un handicap. Ces enfants ont besoin d’évoluer dans le milieu ordinaire pour progresser. En France, entre 30 et 60 % des enfants souffrant d’autisme sont déscolarisés». affirme Gino Verrelli.
 
Source : 20 Minutes – 3 Février 2018

Contact

07 86 92 66 27
www.assomathi.com
www.hugbike.com
hugbike@assomathi.com

Association MATHI
34 Rue Frédéric Le Guyader
35000 RENNES