Fauteuil roulant électrique verticalisateur Finesse fabriqué par HAND-PRO AS importé par FRANCE REHAB

Le Finesse est le modèle à roues motrices avant de la gamme. Il est commercialisé en multipositions ou en verticalisateur. La gamme dispose également d’un modèle à roues motrices arrière, le Liberty, qui est uniquement disponible en multipositions. Essai réalisé le 11/05/2009

Fiche technique sur Handicat : BALDER FINESSE

Garantie : 2 ans.

SAV et Pièces détachées : assurés par le réseau de distributeurs de France Rehab.

Délai, prêt de matériel, modalités des essais : contacter un distributeur.

Conditions d’essais à Hacavie : intérieur et extérieur.

Tarifs 2009 : non communiqués. Il faut compter environ 25000 Euros TTC remboursés 5187,48 euros sur prescription médicale par la sécurité sociale (LPPR) pour le Finesse verticalisateur. Chaque accessoire est compté avec supplément tarifaire.

Critères techniques

Le Finesse verticalisateur supporte un poids de 100 kg.

Le fauteuil est doté de batteries 24V/10A, placées au milieu du châssis sous le capot. Le fabricant considère qu’il a une autonomie de 50 km, en fonction de l’utilisation du fauteuil et des vérins.

Le Finesse verticalisateur roule à une vitesse de 7 km/h.

La largeur hors-tout est de 64 cm. La longueur hors-tout est de 88 cm.

Des accroche-taxis sont installées de série : il y en a deux à l’avant et une à l’arrière. Il peut être plus pratique d’avoir deux accroche-taxis à l’arrière, ceci est possible en fabrication spéciale sur demande.

De série, le fauteuil a la configuration suivante : la fonction « rouler en position verticale », lift de 44 cm, dossier biomécanique inclinable électriquement de -15 à 45° (avec point de départ réglable de 90° à 180°), repose-jambes inclinables et réglables en hauteur électriquement, appui-tête, cale-genoux, ceinture pectorale.

Deux roulettes qu’on pourrait considérer comme étant des anti-bascule sont placées à  l’avant du châssis. Elles sont dotées d’une articulation électrique. En phase de verticalisation, elles prennent progressivement appui sur le sol. Une fois verticalisé, le fauteuil repose donc sur 6 roues. Sa vitesse est bien évidemment bridée.

Une fois en position verticale et si nécessaire, des roulettes peuvent être ajoutées sous le repose-pieds pour éviter que celui-ci ne pose sur le sol. Seule l’inclinaison du dossier peut être modifiée.

Les roues arrière sont montées sur un palonnier.

Le fauteuil est équipé de suspensions passives au niveau des vérins et de suspensions au niveau de la motorisation.

Le lift ou assise élévatrice élève sur une course de 44 cm le long d’un bras articulé. La hauteur sol-siège, calculée du sol à la plaque d’assise, varie de 34 à 78 cm. Pour pouvoir se verticaliser, il faut se mettre à une hauteur d’assise intermédiaire (45 cm). Il n’est pas possible de se verticaliser à partir de la hauteur d’assise minimale de 34 cm. Il faut actionner le lift et quand l’assise est suffisamment haute, un voyant indique que la phase de verticalisation peut être enclenchée. Il est possible de passer à la position verticale depuis n’importe quelle position, si cette hauteur d’assise minimale est respectée. Les verticalisations  de la position assise à debout et de la position couchée à debout sont possibles. Il suffit d’appuyer sur une seule touche pour arriver en position verticale.

Le Finesse verticali

sateur est doté d’une électronique DX Control évolutive : la G90. 5 programmes sont possibles.

Le pantographe est escamotable vers l’intérieur et l’extérieur, il est réglable. Il est placé au choix à droite ou à gauche.

En version Adulte :

  • 6 tailles d’assise Comfort sont disponibles (40, 42, 44, 46 et 48), plus la largeur d’assise est importante, plus sa profondeur le sera également.
  • L’assise la plus large ne va pas augmenter la largeur hors-tout du fauteuil.
  • Le coussin d’assise a des retours latéraux de part et d’autre. Deux modèles sont proposés : un coussin avec de petits retours latéraux, un autre avec de grands retours latéraux.
  • Il faut environ enlever 2,5 cm pour obtenir la profondeur effective de l’assise.
  • Les différents types d’assise et de dossier proposés sont bien détaillés sur la fiche de mesures, y compris pour les différents types de retours latéraux possibles.
  • Les réglages électriques d’inclinaison et de longueur des repose-jambes équipent de série le fauteuil.
  • Le châssis peut être de couleur rouge, bleu, vert ou gris graphite.

Montage / Démontage / Pliage

Ce fauteuil est à châssis fixe

Le dossier peut être enlevé avec outils : cette manipulation ne peut donc pas être effectuée trop souvent.

Les deux manettes pour débrayer le fauteuil se trouve l’avant du châssis, de part et d’autre. Le fauteuil pèse 130 kg, il est bien évidemment difficile à pousser !

Quelles sont les options ou les fabrications spéciales pour le produit ?

Système de fixation pour voiture : il peut être installé aussi bien côté conducteur que côté passager. Il existe en version manuelle (verrouillage et déverrouillage manuels) ou en version électrique (verrouillage et déverrouillage électriques). En version électrique, le verrouillage et le déverrouillage peuvent être commandés depuis le fauteuil. En fait, la commande peut être placée à l’endroit désiré. Il est, par ailleurs, possible d’équiper le siège de 2 pattes de part et d’autre de l’assise. Elles permettent de stabiliser le siège en position basse surtout lors de l’installation au poste de conduite.

Avis critique

Avantages :

  • Le design est épuré : peu de fils sont apparents, le capot protège bien les moteurs et les batteries.
  • La verticalisation est réalisée sans à-coups.
  • Le lift électrique est rapide.
  • Le lift descend à une hauteur sol-siège très basse : 34 cm. Cela peut permettre de s’installer aisément sous une table ou de s’installer au poste de conduite.

Inconvénients :

  • La prise en charge par la sécurité sociale est très loin d’être intégrale.
  • Il n’est pas possible de calculer soi-même le prix du fauteuil à la configuration désirée. Il est nécessaire que ce soit France Rehab qui établisse le tarif. Aucun tarif n’est indiqué sur la fiche de mesures. On ne distingue donc pas les options qui engendrent un surcoût tarifaire des autres.
  • On peut regretter l’absence de verticalisation possible pour les utilisateurs de plus de 100 kg.
  • Il est certes possible d’arriver en position verticale à partir d’une seule commande mais il n’est pas possible d’enregistrer de mémoriser une autre position (par exemple une position combinée utilisant  lift et bascule d’assise, que l’utilisateur souhaiterait retrouver régulièrement).
  • La vitesse maximale est de 7 km/h, il n’est pas possible d’avoir une version 10 km/h du Finesse verticalisateur.

Manipulation : L’électronique G90 permet l’ajout d’une commande spéciale. Elle est compatible notamment avec les contrôles d’environnement Easy Rider (HMC) ou Kéo (Protéor). Il n’existe pas de contrôle d’environnement propre à Hand-Pro AS.

Service documentation – HACAVIE