CECOM Le centre d’orientation pour les personnes malvoyantes

CECOM Lille

 

La malvoyance également nommée basse vision est une déficience touchant de plus en plus de personnes. En France, près de 2 millions de personnes sont concernées, engendrant de nombreuses difficultés durant les activités de la vie quotidienne : lire, se déplacer, cuisiner … Le vieillissement de la population doublera ce chiffre dans 30 ans.

 

Qu’est-ce que le CECOM ?

La fondation «Groupe Optic 2000» a créé les CECOM dans le but de recevoir les personnes malvoyantes et leur entourage afin d’établir un diagnostic complet et de proposer des solutions pour améliorer leur quotidien. 3 centres CECOM existent en France : Paris (en 2009), Lille (en 2015) et Besançon (en 2016). Totalement gratuite, l’intervention n’est ni médicale ni commerciale. La prise en charge globale du patient est réalisée par un orthoptiste et un opticien experts de la basse vision. Ce rendez-vous dure environ 1h30.

 

Qu’est-ce que la malvoyance ?

Selon l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), 1/20ème de l’acuité visuelle est la frontière entre malvoyance et cécité. 5 catégories de déficiences visuelles ont été définies selon la perte de l’acuité visuelle et la réduction du champ de vision. Les catégories 1 et 2 font partie de la « malvoyance » :

  • Catégorie I : La déficience visuelle moyenne : Acuité visuelle binoculaire corrigée inférieure à 3/10ème et supérieure à 1/10ème, avec un champ visuel d’au moins 20°.
  • Catégorie II : La déficience visuelle sévère : Acuité visuelle binoculaire corrigée inférieure à 1/10ème et supérieure ou égale à 1/20ème, avec un champ visuel compris entre 10° et 20°.

 


LES PERSONNES ATTEINTES ONT DU MAL À PERCEVOIR LES FORMES ET LES DÉTAILS


 

Les personnes atteintes ont du mal à percevoir les formes et les détails mais une partie de leurs capacités visuelles est conservée. Différentes causes sont possibles, voici les plus fréquentes :

  • la cataracte
  • le glaucome
  • la DMLA (Dégénérescence Maculaire Liée à l’Age)
  • la rétinopathie diabétique

Quel est le déroulement du rendez-vous ?

L’orthoptiste échangera sur les attentes de la personne, sur son quotidien (lecture, déplacement, cuisine …) et fera le point sur les résultats obtenus aux différents examens et échanges effectués. Il expliquera à la personne les stratégies visuelles à mettre en place afin de faciliter ses activités. Suite à cela, l’opticien réalisera un examen de vue basse vision. Différentes aides visuelles sont à disposition directement dans les locaux du CECOM (loupes classiques, éclairage adapté, loupe éléctronique, téléagrandisseur…) dans le but de mettre en situation les personnes pour déterminer les aides techniques les plus adaptées à leur situation.

Au delà de l’approche personnalisée autour de la personne malvoyante, les CECOM apportent une action d’information auprès des aidants : gestes de prévention, associations spécialisées dans la déficience visuelle, aides pour le financement … De plus, à l’issue de ce rendez-vous, la personne pourrait être invitée à rencontrer d’autres acteurs tels que des opticiens, des psychologues, des ergothérapeutes, … En conclusion, les centres Basse Vision CECOM sont des centres gratuits d’évaluation, de conseils et d’orientation.

Contact

CECOM Lille
20 rue du Ballon, 59000 Lille
03 20 15 75 32
bassevision.cecom@fondationoptic2000.fr

A propos de Guillaume Poiret