Bras de préhension JACO fabriqué par la société KINOVA.

Voici ce qu’on peut considérer comme une révolution technologique : le bras de préhension JACO. Utilisable sur une table comme sur un fauteuil roulant, JACO s’adresse à un public ne pouvant plus utiliser leurs membres supérieurs dans toute leur amplitude. Après 3 ans et demi de développement, voyons ce qu’il nous réserve.

Essai réalisé le 19/01/2010

Voir la fiche technique du JACO

Garantie : Inconnue

SAV et Pièces détachées : assurés par KINOVA (société canadienne)

Délai, prêt de matériel, modalités des essais : contacter KINOVA

Conditions d’essais à Hacavie : intérieur.

Tarifs 2010

Prix : JACO + formation continue : 26 000 € TTC.

Il obtiendra la norme CE aux environs du mois d’avril 2010.

Tarif LPPR : Inconnu.

A préciser en premier lieu que ce bras de préhension n’est pas encore distribué en France mais que cela ne saurait tarder, d’ici les vacances d’été.

La société KINOVA recherche des importateurs pour la France.

Critères techniques

Le bras de préhension JACO est entièrement recouvert de fibre de carbone et comporte 6 articulations.

Ce bras se termine par 3 doigts flexibles avec phalanges articulées. Cette flexibilité apporte protection et sécurité.

L’explication de l’utilisation de 3 doigts plutôt que 2 est très simple. Une préhension tri-digitale permet une meilleure stabilité tout en utilisant une force réduite.

A noter qu’il est également possible d’utiliser seulement 2 doigts du robot sur 3.

L’esthétique est très travaillé. Il ne présente aucune arête et il est de plus étanche.

Au niveau des mouvements, le rayon de giration de 90 cm et le bras possède 6° de liberté.

Ce bras est manipulé grâce à une interface standard, à savoir un joystick. Il est également possible de manipuler JACO avec une autre interface (par exemple : easy rider). La configuration minimale requise est d’avoir 2 degrès de liberté et 2 boutons.

Un système de mémorisation de positions est possible. Par exemple pour manger.

Le bras de préhension JACO peut être éteint dans n’importe quelle position sans engendrer de problèmes lors de l’allumage.

JACO est également muni d’un port USB qui peut être utilisé pour des mises à jour ou l’installation d’interfaces. Le problème de l’USB reste le système de branchement qui est non sécurisé. En effet, aucun dispositif de verrouillage n’est intégré sur les prises USB.

Un réglage de vitesse est incorporé afin de convenir au plus grand nombre d’utilisateurs.

Les différents modes de déplacement sont au nombre de 3 :

  • Le premier mode permet de déplacer uniquement la main dans l’espace. La main garde son axe.
  • Le deuxième mode permet de contrôler la motricité fine. On accède à ce mode en appuyant sur le bouton de droite situé sur le joystick. Le déplacement s’effectue autour d’un point au centre de la main. La rotation du poignet est également possible.
  • Le troisième mode est le mode de contrôle des doigts. Il est possible de réaliser des prise à 2 ou 3 doigts.

–> Le contrôle est proportionnel et précis.

La consommation s’élève à moins de 50W et la base du bras est équipée d’un système d’attache universelle. Il peut donc être branché sur tous les fauteuils roulants électriques sans diminuer la durée d’utilisation de la batterie.

JACO pèse 5 Kg et peut lever jusqu’à 2 Kg.

Montage / Démontage / Pliage

JACO possède une fonction de repli pour le ranger. Lorsqu’il est débranché, il peut également être manipulé manuellement sans occasionner de problème.

Quelles sont les options ou les fabrications spéciales pour le produit ?

  • Le développement et l’installation de futures interfaces telles que l’easy rider sont envisageables.

Avis critique

Avantages

  • Ce bras de préhension est une véritable révolution au niveau du nombre de mouvements possible.
  • La simplicité de prise en main est déconcertante.
  • Le revêtement en fibre de carbone permet une certaine robustesse mais joue également sur l’esthétique sans arête et sur son poids.
  • Il est possible de mémoriser des positions de départ et de fin comme par exemple pour manger.
  • Il ne pèse que 5 Kg et est adaptable sur tous les fauteuils roulants électriques.
  • Il utilise moins de 50W en consommation, l’autonomie de la batterie d’un fauteuil roulant électrique reste donc sensiblement la même.
  • JACO possède une grande précision aussi bien au niveau des mouvements que de la force pour prendre un objet. Il est par exemple possible de prendre un oeuf sans le casser.

Inconvénients

  • Le prix s’élève à 26 000 €.

Manipulation et conclusion

Le bras de préhension JACO m’a fortement surpris par sa souplesse, son esthétisme et sa précision.

C’est un produit de haute technologie qui bénéficie cependant d’une prise en main instinctive et rapide. En effet, verser un verre d’eau dès la première utilisation est tout à fait possible.

Il devrait combler beaucoup de personnes souffrant d’un handicap.

Le seul point noir reste … le coût ! A voir donc les prises en charge qui seront possibles … Affaire à suivre !

Teddy HUYGHEBAERT, Ergothérapeute.