Aide au transfert le guidon TINA fabriqué par ALTER ECO SANTE

Le guidon TINA est un appareil modulaire de verticalisation pivotant qui rend le patient actif lors du transfert d’une position assise à une autre. TINA est toujours utilisé en binôme.

Photo du Tina

Photo du Tina

Essai réalisé le 25/08/2009

Fiche technique TINA

Garantie : 1 an.

SAV et Pièces détachées : assurés par le réseau de distributeurs de Alter Eco Santé.

Délai, prêt de matériel, modalités des essais  : contacter un distributeur.

Conditions d’essais par Hacavie : Chez un distributeur, intérieur.

Tarifs 2009 :

Guidon TINA : 420 € TTC

LPPR (Remboursement de la sécurité sociale) : 383,19 €

Critères techniques

Le guidon TINA est une aide au transfert permettant de placer la personne en position debout en toute sécurité.

Cette aide au transfert est très utile et simple d’utilisation. Il est destiné pour un usage à domicile. Le guidon TINA permet de transférer une personne sans appliquer de contrainte au niveau du dos du soignant et permet par la même occasion à l’utilisateur d’être acteur du transfert.

La hauteur du guidon est réglable jusqu’à 100 cm. Le repose-tibia est réglable en inclinaison mais pas en hauteur.

Le TINA supporte jusqu’à 150 Kg de charge et pèse 17 kg.

Montage / Démontage / Pliage

Le TINA ne se plie pas. A noter qu’il possède des roulettes pour faciliter le déplacement à vide.

Quelles sont les options ou les fabrications spéciales pour le produit ?

Il n’y a pas d’option pour cet article.

Avis critique

Avantages

  • Le TINA permet de réaliser les transferts simplement et de manière sécurisée.
  • Il occupe peu de place.
  • Les réglages sont simples à effectuer sans outil.
  • Le TINA bénéficie d’une prise en charge LPPR par la sécurité sociale.

Inconvénients

  • Ne se plie pas
  • Pas de réglage en hauteur de l’appui tibia
  • Nécessité pour le patient d’avoir un tonus musculaire au niveau des membres inférieurs suffisant pour utiliser un verticalisateur.

Manipulation

L’aidant saisie la partie supérieure du guidon et appui sur la base au niveau des roulettes. La personne à transférer, quant à elle, utilisera la partie inférieure pour prendre appui et se lever, puis pourra placer ses avant-bras sur les tubes formant le guidon. Des empreintes de pieds antidérapantes délimitent le positionnement des pieds. Les appuis tibiaux permettent à la personne d’avoir un appui supplémentaire ce qui augmente l’impression de sécurité. L’aidant tourne ensuite le TINA de façon à placer la personne face au fauteuil d’arrivée. L’utilisateur n’a plus qu’à s’asseoir.

Une sangle fessière ajustable peut être mise afin de sécuriser d’avantage le patient lors du transfert.

Astrid CLUIS, Ergothérapeute