Visite à CAHORS au mois de juillet 2007

En vacances estivales et lors de promenades en famille, je me suis aperçue que la ville de CAHORS avait décidé de faire des aménagements spécifiques pour les personnes handicapées.

Photo d'un pont de Cahors pour illustrer l'article

 »Trottoirs surbaissés, trottoirs élargis, bandes podotactiles ainsi qu’un dispositif sonore au niveau des feux tricolores.

De plus, près du Pont Valentré, sont aussi installés des panneaux rédigés en braille. »

(Note de la Rédaction : Afin d’obtenir des informations complémentaires nous nous sommes rapprochés de la Mairie de CAHORS qui nous autorise à publier cet article. Nous les en remercions.)


Fonctionnement des carrefours à feux sur la Ville de CAHORS

Les carrefours à feux du boulevard Gambetta et des quais Champollion et Ségur d’Aguessac ont été rénovés et mis en conformité selon les réglementations et normes en vigueur prenant en compte les personnes à mobilité réduite (bandes d’éveil de vigilance, signaux sonores, appels spécifiques…).

Profitant des évolutions technologiques actuelles, les feux ont également été pourvus des équipements suivants :

  • détecteurs de véhicules à hyperfréquences
  • boutons d’appels piétons
  • gestion des personnes à mobilité réduite.

Par défaut, les feux des axes principaux (boulevard et quais) sont fixés au vert permettant un écoulement d’autant plus fluide du trafic routier en transit sur l’agglomération.

Les deux systèmes présentés ci-dessous permettent ainsi d’appeler le feu vert sur les axes secondaires et de réduire par la même occasion les temps d’attentes des véhicules et des piétons.

Les détecteurs de véhicules à hyperfréquences

Ces détecteurs sont destinés à réguler le trafic urbain en réduisant les temps d’attente des véhicules sur les axes secondaires. Il ne s’agit pas de caméra et ils n’enregistrent aucune donnée. Leur rôle est seulement de partager les temps des priorités.

Ces équipements sont installés en tête des supports de feux des axes secondaires. Ils détectent simplement la présence de véhicules aux feux selon le même principe que les détecteurs de portes automatiques des magasins.

Ces détecteurs informent alors les contrôleurs (cerveaux des carrefours à feux) d’une attente. Le contrôleur déclenche alors la mise au vert des feux des axes secondaires au détriment de ceux des axes principaux qui basculent au rouge.

Ainsi les temps d’attente peuvent être réduits ainsi que les longueurs des files de véhicules permettant de réduire les conflits sur les différents carrefours équipés de feux.

Enfin, les conditions de circulation variant selon les périodes de l’année (été / hiver ou vacances / travail) et les horaires de la journée (embauches / travail / midi) ces équipements offrent une adaptabilité automatique et simplifient d’autant la gestion du trafic.

Les appels piétons

Les traversées piétonnes concernent soit les axes principaux (boulevard ou quais) soit les axes secondaires (voies débouchant sur le boulevard ou les quais).

Les appels piétons, lorsqu’ils sont actionnés, commandent plus rapidement aux contrôleurs (cerveaux des carrefours à feux) le droit de traverser et plus particulièrement lorsqu’il s’agit du boulevard ou des quais.

En effet, par défaut, les feux du boulevard ou des quais sont au vert pour les véhicules motorisés (figurine piétonne rouge pour les piétons cherchant à traverser le boulevard et figurine piétonne verte pour ceux cherchant à traverser les axes secondaires). Le droit de traverser pour les piétons sur le boulevard et les quais sera donc donné suivant les conditions suivantes :

  • Soit un véhicule est détecté sur les axes secondaires générant ainsi un feu rouge pour les véhicules de l’axe principal, une figurine piétonne verte pour les piétons en traversée de ce même axe principal et une figurine piétonne rouge pour les piétons en traversée de l’axe secondaire.
  • Soit un appel est émis par l’action d’un piéton sur le bouton d’appel de l’axe principal générant ainsi un feu rouge pour les véhicules de l’axe principal une figurine piétonne verte pour les piétons en traversée de ce même axe principal et une figurine piétonne rouge pour les piétons en traversée de l’axe secondaire.

Enfin, une fois un cycle de feu bouclé (c’est-à-dire qu’une autorisation de passage a été donnée à tour de rôle à tous les usagers d’un même carrefour), les feux du boulevard et des quais rebasculent automatiquement au feu rouge pour les véhicules des axes secondaires, aux figurines piétonnes vertes pour les traversées des axes secondaires et aux figurines piétonnes rouges pour les piétons en traversée de l’axe principal.

Personnes à mobilité réduite

Les usagers à mobilité réduite sont pris en compte dans la rénovation des feux tricolores permanents. En effet, sur leur demande, les équipements des feux émettent des informations sonores permettant de connaître l’état des feux. L’intensité sonore des informations est ajustable selon la durée d’appui sur les boutons d’appels destinés aux personnes malvoyantes.

En accompagnement de ces mesures électroniques, des bandes d’éveil d’urgence (dalles podotactiles) sont mises en oeuvre sur les passages piétons adaptés aux cheminements des personnes à mobilité réduite.

Yves TRICAUD

Mairie de CAHORS