Accessibilité de la gare de Bruxelles-midi

La gare de Bruxelles-midi est une gare internationale d’où démarrent et arrivent des trains nationaux mais également des THALYS, des TGV, des EUROSTAR ainsi que des ICE (allemand).

Voyons maintenant ce que cela donne au niveau de l’accessibilité pour les personnes à mobilité réduite … Cela étant le but principal de ma visite.

Cet article est présenté sous la forme d’une visite guidée.

En arrivant en train, on pose le pied sur le quai. Celui-ci est large et muni de bandes tactiles au sol. Les panneaux d’affichage sont assez grands et lisibles grâce aux écritures de couleurs jaunes dans une police assez grande sur fond noir. Une grande horloge est placée juste à côté.

Les trains sont annoncés en 2 langues (français et flamand) par une voix humaine et non synthétique comme en France. Ce qui peut engendrer des difficultés de compréhension.

Toujours sur les quais, on peut constater qu’ils sont couverts, qu’on y trouve des bancs, des abris pour les voyageurs ainsi que des ascenseurs.

Ces derniers sont adaptés avec des touches en braille et émettent des bips sonores. A noter que la longueur de l’ascenseur est impressionnante.

Ces constatations sont valables pour l’ensemble des 22 quais présents dans cette gare. Ce qui fait donc 11 ascenseurs car les quais sont 2 par 2.

On peut accéder à la gare par plusieurs moyens. A savoir, par les escaliers, les escalators ainsi que par les ascenseurs cités ci-dessus.

Ayant choisi les escaliers, j’arrive au coeur de la gare. On y distingue des couloirs et des espaces très larges permettant un grand flux de personne. L’aire principale de la gare est imposante et réuni tout ce qu’on est susceptible de trouver dans une gare tel que de grands tableaux d’affichage, des comptoirs d’accueil, des distributeurs automatiques de billets de trains etc … Cet espace est entouré par une galerie marchande.

Une chose remarquable, est qu’on ne trouve pas de téléphone public.

Je m’approche des comptoirs d’accueil et il serait de mauvaise foi que de dire qu’ils ne sont pas adaptés. En effet, ils proposent 2 hauteurs de guichet l’une à côté de l’autre. La receptioniste n’a donc pas plus de mal à gérer la situation.

Les bornes de retrait de billets internationaux pré-payés sont adaptés en hauteur.

Les distributeurs automatiques de titres de transport sont également adaptés en hauteur et l’écran est tactile. L’appareil n’émet cependant aucun bip sonore.

Il y a 2 types de panneaux d’affichage : des géants et des « normaux ». Ces derniers sont difficiles à lire. L’écriture est toujours jaune sur fond noir mais la police est trop petite.

Les toilettes sont indiquées comme adaptées mais je n’ai malheureusement pas pu le vérifier.

Les portes de sorties de la gare sont toutes automatiques et à la hauteur du sol, c’est-à-dire aucune marche ou dénivelation.

De grands plans détaillés de la gare sont affichés à plusieurs endroits.

Une anecdote : j’ai croisé une personne atteinte de cécité qui déambulait assez facilement et seule dans l’enceinte de la gare.

L’accès au métro se fait par des escalators.

Conclusion

Cette gare peut donc être considérée comme adaptée dans son ensemble. Il est à signaler également qu’un service d’accompagnement aux personnes ayant un handicap est assuré. Il faut juste prévenir la gare 30 minutes avant l’embarquement. La prochaine étape sera la gare de Bruxelles central, également situé à Bruxelles.

Teddy HUYGHEBAERT, Service Documentation